Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Francine: Le blog Paris et People

VINCENT LINDON présente "La loi du marché" (03/06/2015)

Publié le 7 Juin 2015 par Francine Spitz

VINCENT LINDON présente "La loi du marché"  (03/06/2015)

J'apprends il y a quelques jours que Vincent Lindon sera présent pour la projection de son film "La Loi du marché" mercredi 3 juin à 20h40 à l'UGC Ciné Cité les Halles.

Vincent Lindon, un de mes acteurs préférés, et en plus il vient d'obtenir le Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes. Je saute sur l'occasion pour me prendre une place, et même deux car mon fils viendra aussi.

Mercredi 3 juin, rendez-vous à l'entrée du cinéma.

VINCENT LINDON présente "La loi du marché"  (03/06/2015)

Un peu en avance, nous rejoignons le bar quand un homme en imperméable passe rapidement devant nous en nous frôlant. C'est justement Vincent Lindon accompagné d'une autre personne, surement un responsable du cinéma. Ils s'installent au fond du bar dont une partie est entourée d'une corde, et à l'écart de la foule qui commence à arriver.

Cette fois-ci, ni presse ni photographe. Vincent Lindon est venu seul, comme monsieur tout-le-monde. Il porte un imperméable blanc, pourtant il fait très beau dehors...

VINCENT LINDON présente "La loi du marché"  (03/06/2015)

Nous voici dans la salle 6 ; je ne la connaissais pas. Elle est très bien conçue: Elle est assez abrupte donc nous ne pouvons pas être gênés par la tête d'un spectateur devant nous. Nous nous plaçons au 2ème rang pour faire de bonnes prises de vues. Et je me prépare également à prendre des notes.

Rapidement le présentateur arrive pour nous annoncer la venue de Vincent Lindon. Il arrive sous une salve d'applaudissements et de bravos.

Pas mal de spectateurs, dont moi-même évidemment, dégainent leurs smartphones et appareils photos. Mais immédiatement il nous demande si c'est possible pour une fois de ne pas le filmer ou le prendre en photo.

Il ne souhaite pas parler devant une marée de téléphones, d'iphone, d'ipad... pour se retrouver de suite sur instagram, facebook...

"On est devenu zinzin avec tout ça", nous lance Vincent Lindon.

" On ne peut rien faire sans qu'il y ait tout le temps des preuves de tout ce que vivez, de tout ce que vous faites, de tout ce que vous avez vu..."

Il insiste pour que le spectateur face à lui arrête de le filmer. Il lui dit : 'j'ai pas envie qu'on me filme, Monsieur, non, j'ai envie d'avoir un moment sans être filmé une fois dans ma vie". Mais la personne, semblant non-francophone, ne comprend pas et continue. C'est la première fois que j'entends un acteur nous demander cela. Et il nous raconte une anecdote :

"Il y a une demoiselle un jour qui est venue me voir et qui a voulu prendre une photo avec moi. Je lui ai dit : " Mais vous voulez pas qu'on se parle deux minutes au lieu de faire une photo", et elle me dit "non ça ne m'intéresse pas" (rires). Ah bon, mais pourtant c'est bien, on est tous les deux." "Non,parce que en fait quand je vais rentrer je vais le dire à ma meilleure copine et elle va pas me croire". Je lui dis : "Si c'est votre meilleure copine et qu'elle ne vous croit pas, c'est pas votre meilleure copine".

Puis il aborde enfin le sujet du film, et nous raconte ce qu'il vit depuis ce fameux dimanche à Cannes où il a reçu le prix d'interprétation.

Il nous dit : "J'ai pris une décision le jour où j'ai eu ce prix, j'ai décidé que ma vie n'allait pas changer d'un millimètre. J'ai toujours roulé en scooter dans Paris, je vais toujours penser que le prochain scénario je vais le lire comme si je n'avais jamais fait de cinéma et comme si c'était un premier film d'un jeunet de 24 ans qui sort de la Femis, ou pas de la Femis, et que ça me plait, je vais le faire, et si c'est le film d'un énorme metteur en scène ultra illustre je dirais... non.

Je vais faire ce qui me plait, je veux lire des scénarios ou je me dis que je rêve d'être lui et il faut que je rêve d'être quelqu'un pour le faire et pour l'interpréter."

Puis il enchaîne plus particulièrement sur le fameux film du moment : "La loi du marché, c'est un film que j'adore voir, peut-être le film qui me tient le plus à coeur, de toute ma carrière, tout simplement car le type que je joue, si je n'étais pas moi, je serais volontiers lui. J'adore comment il se tient, il se tient droit, il est digne quand il souffre, il souffre silencieusement, il ne se plaint jamais ; et il aurait de quoi se plaindre. Je trouve que cet homme est extrêmement beau, et bon, et je l'aime énormément et je suis fier d'avoir été lui pendant 1h30 au cinéma, mais 1 mois de tournage, et surtout dans la vie pendant 1 an ; parce que j'ai été lui avant de l'interpréter, et je suis lui encore un petit peu aujourd'hui. Ce personnage me renvoie toujours quelque chose. Ce film a été une expérience et une aventure totalement inouie."

Avec son ami, le réalisateur, Stéphane Brizé, ils avaient le même projet en tête. Et après en avoir écrit quelques pages, ça a été un coup de foudre pour Vincent Lindon. Ils ont fait le film très vite en y mettant énormément de passion.

"Et à Cannes, il s'est passé un truc incroyable, c'est comme si le bon dieu m'avait dit on va faire un jeu."

Et il récite cette litanie :

"J'aimerai bien qu'il plaise, c'est fait.

J'aimerai bien le voir au Festival de Cannes et qu'ils le sélectionnent, ça c'est fait.

J'aimerai bien qu'il aille en sélection officielle, c'est réglé.

J'aimerai que la presse en parle, c'est fait.

J'aimerai bien que ce soit unanime, c'est fait.

J'aimerai bien faire des couvertures, c'est fait.

J'aimerai bien qu'il ait une ovation, c'est fait aussi.

J'aimerai bien qu'il marche, c'est fait.

J'aimerai bien revenir à Cannes, c'est fait.

J'aimerai bien avoir le prix, et hop c'est fait aussi."

"On vit un rêve on ne s'y attendait pas, toutes les cartes se retournent sans arrêt, ce n'est que du bonheur", s'exclame t-il.

Et il ajoute, sous les rires du public : "Je suis fou de joie, je suis à 40 centimètres du sol, je suis d'accord avec tout le monde en ce moment, j'aime tout le monde, tout m'intéresse, j'ai une patate d'enfer, je suis très très heureux d'avoir fait ce film, d'être dedans, de tout ce qui m'arrive, je ne vais pas cacher ma joie!"

"Quand on me couronne pour le plus grand prix du monde, je suis content et j'ai l'impression que les gens sont contents pour moi et c'est un peu comme si vous l'aviez eu aussi", nous dit-il.

Et il ajoute : "ça fait 30 ans que je fais ce métier, 30 ans que je fais du cinéma, vous êtes allés voir mes films et pour cela je vous dit : MERCI"

VINCENT LINDON présente "La loi du marché"  (03/06/2015)
VINCENT LINDON présente "La loi du marché"  (03/06/2015)

Rappelons juste que le film met en lumière les laissés pour compte, les personnes comme tout le monde, mais les plus fragiles, emplis de bonne volonté, mais qui sont dans la difficulté et au bord de l'exclusion. Il faut aller le voir, il est tellement d'actualité, et super bien joué par un Vincent Lindon tout en sobriété.

Au début on sent qu'il a la rage. Et sur la fin, j'aurai aimé qu'il hurle, mais il ne dit rien, il se contient; tout est dans l'expression de son visage, dans le regard de l'acteur.

Pour une fois j'ai fait très peu de photos, obéissant à la demande de Vincent Lindon.

Et du coup, l'avantage, c'est que l'on est plus attentif à ce que raconte la personne interviewée.

Commenter cet article

Martineau 16/08/2015 15:35

Bravo pour ce reportage sur Vincent LINDON que "j'adore" , merci beaucoup ; Marguerite

bernadette 29/07/2015 09:47

Félicitations Francine, ce reportage est empreint de bonnes vibrations ! A consommer sans modération..

Merci :)

LYDIA 28/06/2015 13:47

Merci Francine pour ton reportage j ' aime beaucoup cet acteur j ' irai voir ce film bonne journée bises

Mary 17/06/2015 22:33

C est qu il a l'air d,un clochard mais c'est un très grand Artiste j aime

Dany B 17/06/2015 08:44

C'est bien les acteurs qui mettent leur talent pour défendre des causes sociales
Nous l'avons aperçu à Cannes simple et fou de joie....

Eric 17/06/2015 00:00

Salut Francine
Un très bon film d'actualité qu'il faut voir !
Biz

Pat 16/06/2015 11:53

J'adore Caro qui adore cet acteur..

Fournier-Makarof Bernadette 16/06/2015 09:07

Merci Françine c'est super nous aimons bien c'est acteur encore merci bonne et belle journée Bernadette et Valéry

caro 16/06/2015 08:44

J'adore cet acteur !