Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Francine: Le blog Paris et People

CHRISTOPHE en showcase à la Fnac Saint Lazare (15/04/2016)

Publié le 25 Avril 2016 par Francine Spitz

CHRISTOPHE en showcase à la Fnac Saint Lazare (15/04/2016)

Vendredi 15 avril 18h

Christophe vient présenter son dernier opus "Les vestiges du chaos" dans un mini-concert.

J'arrive à l'auditorium de la Fnac Saint-Lazare juste au moment ou le public va commencer à entrer. Je n'ai pas besoin de faire de queue, grâce à ma carte "priorité". Il y a juste trois rangées de sièges devant la scène, la plupart des spectateurs regarderont le concert debout.

Je suis assise au deuxième rang au bord de l'allée; devant moi il y a quelqu'un qui va me gêner pour faire des photos, je vais essayer de me pencher un peu du côté de l'allée.

Christophe traverse l'auditorium, avec un simple geste de la main pour saluer son public. Il se place devant son piano et s'assoit sur son tabouret. Je remarque qu'il monte sa jambe droite qu'il place sur son genoux gauche. Il tiendra cette position durant tout le concert.

Il commence son show par une chanson de son nouvel album "Dangereuse"

Je la découvre. Sa manière de chanter, sa voix, et la musique est douce et belle, me replacent dans son univers musical.

Voici un couplet : "Treize heures trésor / Tes ombrelles nous cachent / Tes herbes folles qui s'envolent / Je parcours presque ses envies"

CHRISTOPHE en showcase à la Fnac Saint Lazare (15/04/2016)

Puis il enchaine avec des anciennes chansons, "Comme un interdit"

Il effleure les touches de son piano, les notes montent, sa voix cristalline retentit, la mélodie m'emporte.

Un extrait : " Comme un interdit / Un grand soleil / Les jours de pluie / Elle a changé / Ma vie morose / Pour un bouquet / De fantaisies / Comme un interdit / Elle joue ma vie / Comme un succès / Qui lui sourit / A sa manière /"

Il interprète également "Les paradis perdus":

"Dandy un peu maudit, un peu vieilli / Dans ce luxe qui s'effondre / Te souviens-tu quand je chantais / Dans les caves de Londres / Un peu noyé dans la fumée Ce rock sophistiqué / Toutes les nuits tu restais là / Peut-être un beau jour voudras-tu / Retrouver avec moi / Les paradis perdus"

CHRISTOPHE en showcase à la Fnac Saint Lazare (15/04/2016)

Et cette chanson que j'avais oubliée, l'histoire est belle : "J'l'ai pas touchée"

"Je l'ai rencontrée sous un ciel si bleu / Ce jour-là, j'n'avais pas mis de veste / Elle bronzait sans maillot de bain, au fond de son jardin / En cueillant la rose pour ma boutonnière
J'lui ai dit "C'est pas sûr que je reste / J'ai toujours un billet open pour les pays chauds."

CHRISTOPHE en showcase à la Fnac Saint Lazare (15/04/2016)
il termine son show par une chanson de son nouvel album "Lou" hommage à Lou Reed, avec un peu d'harmonica

il termine son show par une chanson de son nouvel album "Lou" hommage à Lou Reed, avec un peu d'harmonica

CHRISTOPHE en showcase à la Fnac Saint Lazare (15/04/2016)

Son show terminé, un interviewer vient lui poser quelques questions.

CHRISTOPHE en showcase à la Fnac Saint Lazare (15/04/2016)

"Vous venez de créer cet album "Les vestiges du chaos".

Oui, réponds Christophe, un album c'est quelque chose d'imprévu, c'est pas un contrat avec une maison de disques, c'est un contrat avec moi même.

"Donc parmi les imprévus, il parait que vous avez failli tout abandonner a un moment donné, qu'est ce qui s'est passé ?"

Il répond qu'il était un peu en contradiction avec les musiciens qui l'entouraient, les musiciens choisis par son label.

A l'époque il était en tournée, et un peu en guerre contre son label, au sujet de l'enregistrement. Il leur a donc dit qu' il n'y aura pas d'album, qu'il arrêtait, que c'était d'un commun accord.

Il pensait à ce moment partir à Tanger "pour voir la lumière". Il ne savait pas trop ou il en était, il touchait un peu le fond, il était un peu traumatisé en même temps, il ne trouvait pas la solution. Il ajoute que cet album compte beaucoup plus que les autres, justement parce qu'il a touché le fond. Et puis est arrivé ce moment ou il s'est remis à la création pour trouver la forme sonore. Il dit toujours qu'il crée grâce à la technologie et à une machine. Et c'est grâce à une machine qu'il a utilisé quand il était DJ dans une boîte à côté de Port Grimaud qu'il a recommencé à composer. Il se l'ai achetée, et là ça a été le tremplin pour créer la robe sonore de la chanson qui deviendra "Lou", hommage à Lou Reed.

CHRISTOPHE en showcase à la Fnac Saint Lazare (15/04/2016)

Vous avez tendance à dire que vous êtes ni musicien, ni chanteur. Comment vous qualifiez vous alors ? Un peintre sonore, un explorateur ?

Christophe répond que, pour lui, chanter, c'est apporter des sons mélodiques, qui à un moment après le yaourt, le yop, prend la forme des mots qui vont être écris sur ce codec sonore. (là j'apprends un nouveau language dans la musque : "le yaourt, le yop"...).

Le terme a capella est un mot qui lui donne des frissons, rajoute t'il. Il nous fait rire quand il nous dit que Mireille Mathieu chantait très bien a capella.

Il nous dit qu'il est autodidacte, et raconte qu'il a commencé à pousser des cris quand sa grand mère faisait bouillir le linge dans une lessive. Il a commencé à se mettre dans le son pour faire de la résonance métallique, de la percussion, il tapait dedans, il avait envie de faire résonner, il aimait l'écho, la réverbération. A 13 ans il passait des après midi entières à faire résonner la résonance dans l'infini.

Le son c'est une obsession pour vous, ajoute le présentateur.

Non c'est une passion, il dit qu'il préfère le mot passion que obsession.

En 70 il découvre les synthés, et le piano il y a seulement deux ans. Il n'avait jamais joué de piano avant, et maintenant il peut faire grâce à lui un album en une nuit.

Puis le présentateur lui demande pourquoi ces retrouvailles avec Jean Michel Jarre, 40 ans après "les paradis perdus" et "le mots bleus" ?

Il nous dit qu'il est venu le chercher pour qu'il lui crée une chanson sur son futur album. Et par la même occasion il lui a fait écouter une maquette, et a essayé ses textes dessus. Mais c'est son label qui lui a dit que ça serait bien si Jean-Michel Jarre écrivait une chanson sur l'album. Christophe raconte qu'il lui a envoyé "le Yop" (la musique) et c'est Jean-Michel Jarre qui a écrit les paroles du titre "Les vestiges du chaos".

CHRISTOPHE en showcase à la Fnac Saint Lazare (15/04/2016)

Encore 2 questions : Dans "E justo", il est question de votre première fois sexuelle dans cette chanson, vous étiez précoce,13 ans!

Non, réponds Christophe, 14 ans, elle 19 ans; elle était majeure, et j'y pense encore. C'était en colo, une petite métisse, elle faisait partie de la famille Sangore. Elle m'avait énormément plu, je l'avais attrapée à la sieste et je me suis fait gauler.

Puis vient la dernière question : "Vous vous êtes fait inviter sur le canapé rouge de Michel Drucker et vous êtes arrivé à faire venir le groupe "Futur Islands".

C'est le cadeau que Michel Drucker m'a fait, c'était un rêve réalisé. J'ai dit si "Futur Islands" ne vient pas je ne ferai pas l'émission; c'était à prendre ou à laisser. Ils sont venus. Futur Islands c'est quelque chose qui va plus loin que la musique que j'aime. C'est le chanteur qui est exceptionnel, et j'espère que vous aurez l'occasion d'aller le voir.

Et il ajoute : "Vous ne ratez rien avec moi mais ne le ratez pas, lui. Si je savais à quelle heure il passe je vous le dirais

CHRISTOPHE en showcase à la Fnac Saint Lazare (15/04/2016)
Christophe dédicace

Christophe dédicace

Un bon moment passé avec Christophe.

Ses chansons sont pour moi toujours un plaisir à écouter.

Sa voix, ses mots murmurés mis bout à bout s'enchainent et forment une poésie, une mélodie toujours sublime qui me transporte.

De son dernier album, je retiens les belles mélodies de : "Dangereuse, Océan d'amour, Lou",

Dans le clip de la chanson "Dangereuse", il fait participer l'actrice "Sara Forestier", ligotée. Elle essaye de se défaire de ses cordes qui vont finalement se transformer en balançoire.

Commenter cet article

Sylvie M 17/07/2016 04:24

J'apprécie ce chanteur hors du temps ; sensible et talentueux
Merci entièrement fan

Mary 29/05/2016 16:14

Bon reportage une fois encore mais pas très fan de ce chanteur bisous

Dany B 20/05/2016 22:06

Bien qu'il soit de ma génération je ne suis pas très fan de Christophe mais j'ai trouvé ton reportage excellent complet et détaillé c'est avec plaisir que je l'ai regardé. Bravo

Fournier Bernadette et Valéry 20/05/2016 09:47

Merci Beaucoup Françine pur ces belles photos et la belle vidéo , c'est très très beau merci à toi de penser à nous , nous t'embrassons Bien tous les deux Bernadette et Valéry

CATHY 20/05/2016 02:45

bravo Francine, c'est un très joli reportage !