Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Francine: Le blog Paris et People

GUILLAUME CANET, rencontre au Théâtre du Rond-Point (20/02/2017)

Publié le 1 Mars 2017 par Francine Spitz

COPYRIGHT PHOTOS Francine SPITZ

Guillaume Canet

Guillaume Canet

En feuilletant Télérama, je découvre que lundi 20 février, une rencontre avec Guillaune Canet est organisée au Théâtre du Ront-Point. Je suis Intéressée, je me prends une place.

Ce théâtre n'est pas loin de chez moi. Mon Rer m'y amène presque. Je descends à Alma puis je prends le bus qui traverse la Seine et la célèbre avenue des grands couturiers, l'avenue Montaigne. En trois stations, j'y suis. Ce théâtre en forme de rotonde se situe à deux pas de l'avenue des Champs Elysées. Sa programmation est à la fois éclectique et intéressante. A l'intérieur c'est très sympa, il y a même une librairie et un bar restaurant. 

J'arrive au dernier moment, sachant que je ne ferai pas la queue. Cette fois-ci je n'arrive pas à être au premier rang, mais au deuxième. Mal foutus, les sièges sont trop bas, je dois me pencher entre les têtes de devant. C'est pas l'idéal, moi qui veut faire des photos. Heureusement, je me retourne et je m'aperçois qu'à partir du 3ème rang, les rangées sont surélevées. Il reste juste un siège libre derrière moi; J'y vais. Voilà, je vois très bien comme si j'étais au 1er rang.

Le théâtre du Rond-Point

Le théâtre du Rond-Point

Le directeur du théâtre du Ront-Point, Jean Michel Ribes, monte sur scène et nous dit qu'il est heureux ce soir d'accueillir Guillaume Canet: "ll a écrit une comédie qui fait honneur à la comédie française, il a écrit et réalisé un film qui s'appelle "Rock and Roll" avec sa compagne Marion Cotillard". Il nous précise qu'il a joué aussi sur cette scène une pièce de théâtre : "Les enfants du paradis". Puis, Il nous remercie d'être venus si nombreux ce soir et nous informe que la rencontre sera animée par Fabienne Pascaud (directrice de la rédaction du magazine Télérama).

 

Jean Michel Ribes, directeur du Théâtre du Rond-Point

Jean Michel Ribes, directeur du Théâtre du Rond-Point

L'animatrice arrive avec Guillaume Canet sous les applaudissements du public.

Elle nous dit qu'elle a eu un coup de coeur pour sa comédie, qu'elle a trouvée particulièrement gonflée et culottée. Surtout car tout à coup, le d'habitude fringuant et séduisant Guillaume Canet se moquait de lui-même, se confessait sur sa peur de vieillir, sa peur de ne pas être assez rock'nroll. Cc'est vrai que c'est rare que les hommes racontent au cinéma leur peur de vieillir et leur crise de la quarantaine.

D'entrée l'animatrice lui demande : "Comment un aussi joli garçon aussi sexy que vous peut avoir des problèmes avec son image ?" (rires dans la salle)

Guillaume s'explique déjà sur son look en disant qu'il est désolé car son train est arrivé très en retard. En effet, il voulait s'habiller un petit peu, mais il est  venu directement de la gare Montparnasse.

Puis il répond: "C'est pas tant que j'avais un problème avec l'âge, avec la génération dans  laquelle je suis, c'est plutôt un problème qu'on m'a renvoyé. C'est aussi le sujet du film, l'image que l'on a de soi et l'image que les autres ont de vous. C'est ça qui est intéressant". Il nous parle alors d'une interview avec une journaliste qui lui a dit qu'il n'était pas très rock. Alors il a voulu comprendre ce qu'elle voulait dire par là.

Il s'aperçoit que quelqu'un se lève dans le public et il demande : " Elle est là ? (la fameuse journaliste). Il voit quelqu'un qui fait des grands signes, c'est vous ? elle est là?". Puis il reprend: "pensant que "pas très rock" c'était un mot lâché comme ça. Mais non, on est rentré dans le détail sur ma femme, ma vie de couple, alors j'ai commencé à me justifier de manière un peu ridicule, c'est incroyable de devoir se justifier,

.

 

Fabienne Pascaud et Guillaume Canet

Fabienne Pascaud et Guillaume Canet

Je me suis dit si j'étais en pleine crise d'identité, est ce que j'aurais été lui donner tord, est ce que j'aurai essayé de devenir rock et ça commençait à me faire rire de m'imaginer moi voulant devenir rock à tout prix pour donner tord a cette journaliste. C'est là qui est venu se greffer dans le film l'histoire de la jeune comédienne, je voulais qu'il y est ce  rapport de séduction, lui ne se voyant pas la possibilité d'être père d'une fille de vingt ans. Il est venu se greffer à ça des thèmes qui étaient importants pour moi depuis longtemps et ça faisait très longtemps que je voulais faire un film là dessus sur l'image, l'image que l'on renvoie aux gens comment les gens nous voient, le fantasme que ça peut leur procurer de voir quelqu'un sur des tapis rouges à travers des personnages mais finalement personne ne vous connait vraiment.

"Cette image là ne vous correspond pas", rétorque l'animatrice; "absolument pas" répond GC, et c'est d'ailleurs pour ça que j'ai fait ce film aussi. C'est vrai ce que je raconte dans le film en rigolant que les gens pensent que Marion vit à Los Angeles, qu'elle a beaucoup d'amants. J'ai appris il y a pas longtemps que Brad Pitt dormait souvent à la maison. Et d'ailleurs je le félicite car je sais qu'ils attendent un heureux évènement (rires du public). GC fait allusion aux fausses rumeurs sur la séparation de Brad Pitt et d'Angelina Jolie, soi-disant causé par son tournage avec Marion Cotillard. GC ajoute qu'il a voulu s'amuser de toutes ces choses fausses.

GUILLAUME CANET, rencontre au Théâtre du Rond-Point (20/02/2017)

Puis la présentatrice vient à lui parler de sa filmographie et cite deux films, "Les petits mouchoirs" qui a eu un gros succès, et "Blood ties" qui n'a pas marché. GC signale qu'à ce moment il a voulu arrêter le cinéma. Il en est même venu à remonter à cheval.

"Qu'est ce qui s'est passé pour Blood ties?" demande l'animatrice.

Guillaume Canet répond que tout est de sa faute. Parce qu'il a été enthousiaste et trop heureux que le patron du Festival de Cannes sélectionne son film. Il a vu le film, il a beaucoup aimé, mais le film n'était pas terminé. Il lui répond: "mais retravaille le, alors".

Et là, il est arrivé à Guillaume un truc très violent le jour de la projection du film à Cannes. Quand le film a démarré, il avait l'impression de le voir pour la première fois. D'habitude quand il fait un film, il aime bien d'abord le montrer à des gens qu'il ne connait pas, pour avoir leur impression. Et là il ne l'a pas fait. Il découvre alors, en regardant le film à Cannes, toutes les longueurs et tout ce qui ne va pas dans le film. Il en venait même à avoir peur que les acteurs jouent mal ou ne se rappellent pas de leur texte, "voyez dans quel état psychologique j'étais!", ajoute-t-il. Et pourtant, malgré les quinze minutes de standing ovation à la fin du film, il dit a son producteur que ça ne va pas du tout, que le film est beaucoup trop long. Il a ensuite supprimé quarante minutes du film, mais voilà, personne n'est retourné voir le film quand il est sorti; le mal était fait.

 

 

GUILLAUME CANET, rencontre au Théâtre du Rond-Point (20/02/2017)

FP : "Quel type de metteur en scène vous êtes sur un plateau ?"

GC : "je suis très exigeant avec les gens avec qui je travaille. Je suis très exigeant envers moi-même et j'ai un vrai souci des détails parce que quand je réalise un film, je veux décider de tout. Le seul moment où je laisse place au hasard c'est lorsque l'on est en train de tourner une scène. C'est important de laisser faire les acteurs. Mais avant ça, je veux que tout soit verrouillé, que tout soit décidé à l'avance, parce que je pense que c'est là qu'on fait le film: Quand on fait le casting, lors du choix des décors, des costumes, de tout... C'est là qu'on décide vraiment de ce qu'on va raconter, de la direction que va pendre le film, de la manière dont on va filmer et ajouter la musique.

GUILLAUME CANET, rencontre au Théâtre du Rond-Point (20/02/2017)

FP :  "Comment dirigez-vous les acteurs ?"

GC "En leur parlant trop. J'aime beaucoup les voir avant le film, leur parler du personnage, leur montrer des films, leur faire lire des bouquins. Je leur donne à chacun des playlists de musiques pour les mettre dans le bain.

A un acteur qui vient de tourner une scène, je lui dis toujours quand c'est bien, car c'est extraordinaire d'avoir un acteur qui a donné tout ce que vous vouliez, et je pense qu'il faut être reconnaissant de ça".

"Et diriger Marion Cotillard, votre épouse?" demande la présentatrice ?

GC " C'est comme si vous appreniez à jouer au tennis à Pete Sampras... Ah, alors, pas Brad Pitt (rires). Je parle de générosité, elle a un truc, à partir du moment où elle accepte de faire un film, qu'elle a lu le scénario, qu'elle a donné ses réserves sur lesquelles elle est intransigeante. Quand elle passe ce cap, elle a donné sa confiance au metteur en scène, elle ne va jamais revenir dessus. Marion elle est très généreuse, elle a un rythme elle a beaucoup de talent".

GUILLAUME CANET, rencontre au Théâtre du Rond-Point (20/02/2017)

FP "Quand on est deux acteurs de haut niveau, n'y a-t-il pas une rivalité dans le couple ? Dans le film vous évoquez les Césars qu'elle a et que vous n'avez pas"

GC "J'avais envie de rigoler avec çà parce que souvent on me demande dans les interviews si je ne suis pas trop triste ou jaloux de ne pas avoir une carrière hollywoodienne comme Marion. Moi j'ai une vie géniale, je suis très heureux de faire des films, je suis très épanoui dans ce que je fais. Si j'avais vraiment voulu faire une carrière aux Etats Unis, on me l'a proposé après "La plage" avec Léonardo Di Caprio, je serais resté en maillot de bain là bas, j'aurais continué à faire des pompes, j'aurais fait autre chose".

 

GUILLAUME CANET, rencontre au Théâtre du Rond-Point (20/02/2017)
GUILLAUME CANET, rencontre au Théâtre du Rond-Point (20/02/2017)
La parole est au spectateur dit Fabienne Pascaud

La parole est au spectateur dit Fabienne Pascaud

Une spectatrice se lève pour dire qu'elle a vu le film,  que c'était une bonne idée de parler de l'âge qui fait que l'on se dégrade et que l'on aime pas ça et les gens préfèrent les jeunes Mais elle est désolée de dire qu'elle n'a pas rit tout.  "Vous êtes la seule" rétorque Guillaume Canet.

Elle demande comment il a pu utiliser Mademoiselle Cotillard, dans une chanson de Céline Dion où elle est merveilleuse dans ce rôle mais c'est tellement chiant. Elle précise quand même qu'elle n'aime pas la chanteuse. " Alors pourquoi tant de haine demande-t-elle ?

GC : "Quand on fait un film, il ne peut pas forcément plaire à tout le monde. La preuve. et il rajoute "Moi j'ai passé un mois à entendre des gens me dire que ce film  c'était une merveilleuse preuve de déclaration d'amour à Marion." (applaudissements)."donc pour répondre à votre question il s'agit véritablement pas de haine. En écoutant vos propos et votre critique je ne vois pas de haine dans le film".

Puis Guillaume Canet rajoute  "Je serai vraiment ravi de vous rembourser votre ticket Madame (rires) Franchement on m'a déjà fait des critiques sur mes films mais jamais avec autant de haine. (rires).   Je vais prendre un petit verre d'eau, je vais avoir un ulcère".

GUILLAUME CANET, rencontre au Théâtre du Rond-Point (20/02/2017)

Comment avez-vous été repéré ?  demande une spectatrice.

Il a été repéré sur un mensonge. Il raconte qu'il a dix-huit, il a déjà passé plusieurs castings et à chaque fois on lui disait d'attendre qu'on allait le rappeler et on ne le rappelait jamais.

Cette fois-ci il avait fait un casting pour le film "La colline au mille enfants". On lui dit comme d'habitude :"on va vous rappeler".  Ne supportant plus l'attente il téléphone à la directrice du casting et lui fait croire qu'il a fait un autre casting et que le réalisateur le prend, que c'est dans les mêmes dates, et c'est dommage car il avait vraiment envie de faire ce film avec elle.  Et elle lui dit qu'il était dans ses préférés  et d'attendre qu'elle allait le rappeler tout de suite. Et elle le rappelle et lui dit : "C'est bon t'as le rôle". (applaudissements).

Il raconte ça à son père qui lui dit: "mais rappelle les autres quand même pour leur dire". Il n'avait pas compris qu'il avait raconté des conneries pour avoir le rôle. (rires)

 

GUILLAUME CANET, rencontre au Théâtre du Rond-Point (20/02/2017)

Puis Guillaume Canet revient vers la dame qui n'a pas aimé son film "Rock'nRoll" et lui demande si elle rigole un peu ce soir. Il voudrait savoir si autour d'elle les gens riaient quand même ?

Oui, beaucoup répond-t-elle. (rires). GC : "Vous étiez la seule à ne pas rire, ça me rassure alors. Moi je suis allé partout en France et j'entendais des salles hilares". 

Et Guillaume plein d'humour nous dit que depuis l'intervention de cette dame, il était en train de se demander si au fait c'était peut-être des gens qui étaient payés pour rire. 

GUILLAUME CANET, rencontre au Théâtre du Rond-Point (20/02/2017)
GUILLAUME CANET, rencontre au Théâtre du Rond-Point (20/02/2017)

Une autre question.

Un type se lève et dit : "j'ai adoré Rock'nroll, je fais du women show, j'ai pas identifié la dame mais j'espère qu'elle ne viendra jamais voir mon spectacle. Je voulais parler de diversité au cinéma j'aimerais bien qu'on puisse agrandir la famille. Parce que, Gilles Lelouch, c'est bien Gilles Lelouch mais on le voit dix fois par an et quand on veut citer un acteur black au cinéma, à part Omar Sy..

"Là c'est pas moi le metteur en scène rétorque Guillaume,  alors c'est un peu compliqué d'aller dire ça, Gilles Lelouch c'est mon pote, mais vous avez entièrement raison." et il raconte que justement il a rencontré une jeune fille en fauteuil roulant qui est venue le voir pour jouer dans un de ses films. Elle galère et est comédienne et du coup il lui a fait tourner une scène dans Rock'n Rol. La scène se passe en terrasse et elle demande une paille pour boire (ceux qui on vu le film comprendront rajoute-t-il). Mais il s'en veut car au moment du montage il a coupé le plan large, on la voit en gros plan et du coup on ne voit pas sa différence.

GUILLAUME CANET, rencontre au Théâtre du Rond-Point (20/02/2017)

Je vais terminer par cette dernière question

Qu'allez vous faire maintenant, qu'est ce qu'il y a en cours dans l'immédiat ?

Il part bientôt faire un film qui va s'appeler "Le grand bain" c'est un film de Gilles Lelouch. C'est une histoire assez géniale de types qui sont au chômage et qui décident de devenir champion du monde de natation synchronisée.  Puis il va faire un autre film, une histoire vraie, l'histoire de deux policiers qui ont infiltré le milieu du porno dans les années 80.

Et votre partenaire c'est qui demande l'animatrice  ?" Gilles Lelouch" dit en riant Guillaume Canet (rires). Mais pourquoi travailler toujours avec les mêmes acteurs ? demande FP.

GC : "C'est pas de ma faute, j'y suis pour rien c'est le metteur en scène qui a choisi.  C'est agréable de travailler avec les gens que l'on connait on a une grande complicité."

Il rajoute qu'il a beaucoup envie de refaire du théâtre. Jean Michel Ribes lui dit qu'il est le bienvenu au théâtre du Rond-Point.

GUILLAUME CANET, rencontre au Théâtre du Rond-Point (20/02/2017)

GC conclue ainsi en s'adressant au public:

"Je voulais dire une petite chose, déjà  un immense merci d'être venus si nombreux. Et je voudrais demander à ceux qui verront le film de ne pas raconter la deuxième partie, parce que ce serait vraiment dommage."

Puis il s'adresse à la dame qui n'a pas aimé "Rock'nRoll":

"Madame très sincèrement j'ai aimé votre avis." "Mais c'était une boutade" rétorque la dame

GCanet  "Ah alors je vous dis à quel point je respecte vraiment ce que vous dites."

Mais pour ceux qui n'ont pas aimé le film où qui ne l'aimeront pas, je ne vais pas vous en vouloir, MAIS JUSTE N'EN PARLEZ PAS!"

J'ai adoré cette rencontre, j'ai appris beaucoup sur la filmographie de l'acteur et Guillaume Canet est plein d'humour. Il nous a fait beaucoup rire.

Sur le trottoir ses fans sont toujours ravies de continuer la conversation avec Guillaume revêtu d'un bonnet en laine noire, très sexy..

Sur le trottoir ses fans sont toujours ravies de continuer la conversation avec Guillaume revêtu d'un bonnet en laine noire, très sexy..

Guilllaume Canet part en moto.

Guilllaume Canet part en moto.

Commenter cet article

Daniel G. 30/03/2017 09:48

Comme d'habitude, une vraie pro.!!
Pour des commentaires si complets comment fais tu ? Notes , enregistrements ?
Bravo

lucie 28/03/2017 22:12

Bien mais long!! Tu as du courage ecrire tout ça.

lucie 28/03/2017 22:12

Bien mais long!! Tu as du courage ecrire tout ça.

Angelilie 26/03/2017 14:48

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir

Pat 23/03/2017 16:59

Guillaume a le même casque que.... Bien Dame Francine !

Lydia 23/03/2017 08:44

Ca me fais très plaisir ce reportage ; j ' aime beaucoup merci pour ce partage c 'est très agréable tant par le reportage que l ' endroit que je ne connaissais pas.
je t ' embrasse

Dany B 23/03/2017 04:25

J'aime beaucoup Guillaume Canet je trouve qu'il a une personnalité très attachante,ton reportage super
précis me conforte dans mon idée . Merci Francine

georges noctilien 22/03/2017 18:16

Personnage intéressant Mr Canet.Bien aimé ce qu'il dit et cette approche et regard sur soi mème.Très bien.

nicole 22/03/2017 10:46

Les échanges avec le public à la fin sont révélateurs du personnage,compliments à l'oreille attentive de Francine!!! Les photos illustrent bien l'idée qu'on s'en fait.
Bravo.