Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Francine: Le blog Paris et People

JULIEN CLERC et ses DUOS au Théâtre du Châtelet à Paris (24/10/2019)

Publié le 4 Décembre 2019 par Francine Spitz

COPYRIGHT - FRANCINE SPITZ

Julien Clerc

Julien Clerc

Le Théâtre du Châtelet

Le Théâtre du Châtelet

Jeudi 24 Octobre

J'ai réussi à obtenir une invitation pour le Théâtre du Châtelet.

Ce soir c'est l'enregistrement d'une émission-TV avec le chanteur Julien Clerc.

C'est lui-même qui animera cette émission "Rendez-vous avec Julien Clerc". Le chanteur a invité plusieurs artistes chanteurs qui viendront réinterpréter à tour de rôle en duo avec lui un de ses plus grands succès.

Mais vais-je pouvoir entrer ? Ayant oublié de confirmer mon invitation, j'ai reçu un mail m'informant qu'il n'était pas utile de me déplacer.

Je suis très déçue. Malgré tout, je décide d'y aller, je verrai bien sur place.

Quoi qu'il en soit, je serai en plein coeur de Paris et trouverai facilement quelque chose à faire.

J'arrive vers 19h ; je dois attendre que tout le monde soit entré pour voir s'il y a des places libres.

Ouf, c'est bon ! je me trouve à l'orchestre et peux même choisir ma place.

Je ne vais pas m'installer de face car je ne pourrai pas faire de photos, 

Cette émission est enregistrée et la caméra se déplace sur le public ; là les appareils photos sont interdits.

Je me place vers le fond sur le côté gauche face à la scène.

Super, j'en reviens pas, j'y suis. La scène est bien décorée, le théâtre à été rénové et le plafond est toujours aussi beau.

 

 

JULIEN CLERC et ses DUOS au Théâtre du Châtelet à Paris (24/10/2019)
Le plafond vitré et son lustre

Le plafond vitré et son lustre

Un chauffeur de salle se présente sur la scène et nous explique le déroulement de cet enregistrement. Il n'oublie pas de nous dire la chance que l'on a d'avoir pu obtenir une invitation dans ce magnifique théâtre, en présence de Julien Clerc accompagné de son orchestre, Julien Clerc qui animera seul cette émission TV. 

Chaque chanteur invité à chanter avec Julien Clerc racontera l'histoire des chansons choisies puis à la fin du duo c'est Julien Clerc qui les invitera à venir se remémorer de bons souvenirs de toutes ces époques avec lui autour de son piano et ensuite chaque chanteur retournera interpréter une de leur chanson de leur dernier album.

 

Julien Clerc arrive tout sourire. Il porte une veste noire sur une chemise blanche droite qui retombe d'une façon décontractée sur son pantalon gris.

S'adressant au public il nous transmet sa joie de pouvoir enregistrer son émission sur la scène emblématique du Théâtre du Châtelet.

Son premier invité est le chanteur "Calogero" qui interprétera en duo avec Julien un de ses tubes "Ma préférence" (pas de chance ma photo est ratée).

Quelques mots de Calo avant de chanter sur la chanson. Elle traduit bien le talent et le travail de Julien dit-il, elle est facile à chanter harmoniquement et musicalement,  elle est assez complexe et ça ressemble vraiment bien à Julien au fait.  Il dit que quand Julien est arrivé sur scène il avait déjà un univers très marqué à la fois avec des mélodies audacieuses une voix qu'il trouve magnifique et parfois aussi dérangeante pour certains ça l'a tout de suite mis vers un registre à part et c'est aussi pour ça que c'est un de mes chanteurs préférés.

 

 

 

 

 

 

JULIEN CLERC et ses DUOS au Théâtre du Châtelet à Paris (24/10/2019)

Arrive ensuite, pieds nus, YANNICK NOAH. Ils vont chanter "LA CALIFORNIE" mais avant Yannick parle de cette chanson et de Julien.

Il nous raconte la première fois qu'il a entendu cette chanson il habitait au Cameroun. Tous les ans avec sa famille il venait passer quelques semaines pendant l'été en France et ils partaient toujours avec le tube de l'été et cette fois c'était le 45 tours de Julien Clerc "La Californie". Sa petite soeur s'appelle Nathalie et pendant un moment ils pensaient que La Californie c'était Nathaliefornie alors pendant quelques semaines ils ont chanté "Nathaliefornie. C'est sa mère qui lui a dit que ce n'était pas ça du tout et lui a fait un petit cours de géo.

Puis il nous parle de Julien : "c'est quelqu'un qui a une passion, le chant c'est la passion de sa vie et il continue à être entendu il continue d'exister car pour moi le chant c'est une forme de thérapie, d'exister artistiquement, il le fait très bien ça nous donne du courage".  Il est très content de chanter avec Julien.

La Californie, la Californie /  Les palétuviers dorment sous le vents, la cannelle fauve embaume ton temps/La Californie es une frontière entre mer et terre le désert et la vie La Californie, la Californie

La Californie, la Californie / Les palétuviers dorment sous le vents, la cannelle fauve embaume ton temps/La Californie es une frontière entre mer et terre le désert et la vie La Californie, la Californie

Puis Yannick chante "Viens" une de ses dernières chansons.

La choriste en veste rouge est sa soeur "Eleejah"

Petit regarde cet étang / Des femmes y nagent contre-courant / Petit regarde tous ces gens / Et danse et danse dans le vent

Petit regarde cet étang / Des femmes y nagent contre-courant / Petit regarde tous ces gens / Et danse et danse dans le vent

Arrive MARC LAVOINE qui va chanter avec Julien Clerc "CE N'EST RIEN", mais avant il dit quelques mots sur Julien.

Il nous raconte que dès que la main de Julien se pose sur le piano déjà c'est du génial. Julien regarde beaucoup ses mains quand il joue du piano c'est un poète il a une façon de jouer sur le piano notamment " Ce n'est rien". Il sait détecter les textes qui en sortent. Sa musique est une poésie, elle est vraiment unique, sa voix est unique. La vérité se joue dans chacune des phrases qu'il prononce et c'est un grand interprète pour ça. Les auteurs qui ont écrit pour Julien sont des gens qui font de la littérature pour la chanson.

Puis il termine par cette phrase : "Julien je suis à quelques secondes d'aller te rejoindre, donc t'inquiète pas  "Ce n'est rien" on va chanter ensemble et ça va être bon."

JULIEN CLERC et ses DUOS au Théâtre du Châtelet à Paris (24/10/2019)
Et c'est comme une tourterelle / Qui s'éloigne à tire d'aile /En emportant le duvet qui était ton lit un beau matin / Et ce n'est qu'une fleur nouvelle / Et qui s'en va vers la grêle / Comme un petit radeau frêle sur l'océan
"Morceaux d'amour" une de ses dernières chansons.  "J't'emmènerai au bord de la mer / Respirer l'air de la mer /  Comme tu dis pour changer d'air / Y'a pas mieux que la mer /

"Morceaux d'amour" une de ses dernières chansons. "J't'emmènerai au bord de la mer / Respirer l'air de la mer / Comme tu dis pour changer d'air / Y'a pas mieux que la mer /

Julien Clerc descend de scène pour remonter l'allée au milieu des spectateurs et accueillir "GLORIA" qui arrive dans l'allée parallèle. Ils vont chanter en duo "LA CHANSON D'EMILIE ET DU GRAND OISEAU" au milieu du public tout en retournant sur scène.

Tu t'appelles Émilie Jolie / Tu rêves de voler la nuit / Partir rejoindre le soleil, et même la lune, sur nos plumes / Faire un p'tit tour, au paradis

Tu t'appelles Émilie Jolie / Tu rêves de voler la nuit / Partir rejoindre le soleil, et même la lune, sur nos plumes / Faire un p'tit tour, au paradis

FLORENT PAGNY et Julien Clerc "BALLADE POUR UN FOU".

"Ballade pour un fou", Florent Pagny nous raconte que  l'Argentine est une part de lui. Quand Julien  l'appelle pour chanter avec lui, il est content et fier et surtout quand il lui propose le titre c'est que du bonheur. Il nous parle de la chanson qui paraît simple, descend, remonte comme une cascade c'est de la dentelle il faut pas la rater et surtout la puissance sur les "locos", il faut assimiler la musique et les tempos, elle a une vrai structure c'est une chanson de musique.

Il nous révèle que ça fait toujours un drôle d'effet de chanter avec un dinosaure de la chanson française, ça impressionne et c'est sympathique de chanter ce mec il est super jeune il a plein de projet il a plein d'envie c'est encore le début d'une histoire c'est super.

Julien je suis vraiment impatient de chanter "la ballade pour un fou" avec toi, s'exclame t-il.

Tu vois, je suis planté, planté planté /  Au cœur de Buenos Aires, la ville aux yeux fardés /  Au fond de cet estuaire, où viennent les pétroliers / Donner à la rivière, un long baiser salé / Loco, loco, loco / C'est le nom qu'ils me donnent / Et qui veut dire fou / Et dans ce monde / Où tous les hommes se croient debout / Je suis le seul à me vanter / De me traîner à tes genoux.

Tu vois, je suis planté, planté planté / Au cœur de Buenos Aires, la ville aux yeux fardés / Au fond de cet estuaire, où viennent les pétroliers / Donner à la rivière, un long baiser salé / Loco, loco, loco / C'est le nom qu'ils me donnent / Et qui veut dire fou / Et dans ce monde / Où tous les hommes se croient debout / Je suis le seul à me vanter / De me traîner à tes genoux.

"Si une chanson" Si une chanson a le pouvoir de faire oublier une seconde la douleur / Si une chanson a le pouvoir de faire communier tout le monde en douceur /  Alors il faut chanter / Alors il faut chanter

"Si une chanson" Si une chanson a le pouvoir de faire oublier une seconde la douleur / Si une chanson a le pouvoir de faire communier tout le monde en douceur / Alors il faut chanter / Alors il faut chanter

Puis c'est autour de "MAXIME LE FORESTIER" de parler de "DOUBLE ENFANCE le prochain duo avec Julien

Il nous dit que souvent Julien lui donne des briefs, et là il lui dit qu'il voudrait bien une chanson sur le divorce vu par les yeux des enfants. Il a donc fait ce texte en racontant son histoire pas la sienne. Il précise qu'ils sont deux  enfants de divorcés et qu'ils non pas du tout la même histoire.  Ils se sont  rencontrés vers 1975, il y a des choses qu'ils savent  l'un sur l'autre et il y a des  choses que les autres ne savent pas. Ils écrivent de bonnes chansons tous les deux mais ils ne sont pas du tout d'accord de la façon de les avancer et de les chanter, même sur les tonalités il a une voix beaucoup plus haute que lui, par conséquent ils chantent  très rarement ensemble. Ils écrivent  beaucoup mais ils chantent peu. Ce concert est  très exceptionnel et ça lui fait plaisir rajoute t-il.

 

.

Deux maisons, deux quartiers / Deux gâteaux d'anniversaire / Multiplier les pères et mères / N'a pas que des mauvais côtés / Avant les autres j'aurai su / Que le seul sentiment qui dure / C'est le chagrin d'une rupture / Où je n'aurai jamais rompu

Deux maisons, deux quartiers / Deux gâteaux d'anniversaire / Multiplier les pères et mères / N'a pas que des mauvais côtés / Avant les autres j'aurai su / Que le seul sentiment qui dure / C'est le chagrin d'une rupture / Où je n'aurai jamais rompu

A la fin du duo Julien prend la parole. Il nous dit qu'il y a a plein de choses qui les unissent Maxime et lui. La première et la plus importante c'est qu'ils sont amis, une  amitié de plus de 40 ans. Et un autre point commun c'est qu'ils ont écrit plein de chansons ensemble. Ils forment un binôme, l'auteur qui est Maxime qui écrit des textes et lui la musique. Ils ont écrit beaucoup de chansons ensemble et c'est toujours un bonheur pour lui de les interpréter devant nous chaque fois qu'il en a  l'occasion.

"Le ruisseau", Maxime chante avec son fils Arthur  (à sa gauche)- Toute ma vie j'ai suivi le méandre /  Qu'inconstant dessinait mon ruisseau / J'ai coulé mes jours à me répandre / D'eau / Une coquille de noix  pouvait s'éprendre /  D'une brindille ou d'un bébé roseau / Étourdi par mon clapotis tendre / D'eau D'eau

"Le ruisseau", Maxime chante avec son fils Arthur (à sa gauche)- Toute ma vie j'ai suivi le méandre / Qu'inconstant dessinait mon ruisseau / J'ai coulé mes jours à me répandre / D'eau / Une coquille de noix pouvait s'éprendre / D'une brindille ou d'un bébé roseau / Étourdi par mon clapotis tendre / D'eau D'eau

CHRISTOPHE MAE en duo avec Julien chanteront "UTILE"

 

Salut nous lance-t-il et enchaîne que c'est une évidence de choisir "Utile" parce qu'il a grandi et a  toujours entendu ce titre là et la force des mots d'Etienne Roda-Gil qui rencontre le talent de mélodie de Julien Clerc en fait un classique. Je veux être utile à vivre et à chanter je veux être utile à vivre et à rêver. Pour lui il y a  tellement de  tout là dedans. Ca a fait écho chez lui depuis toujours et elle a encore plus pris conscience il y a quelques années quand il a chanté cette chanson là en hommage  aux victimes des attentas de Nice. "Là je l'ai pris dans ma gueule".  C'est pour cela qu'il  fait ce métier., c'est pour se sentir utile à faire passer des émotions à faire passer un message  et ce soir il a  choisi de chanter "Utile" pour ça.

 

"À quoi sert une chanson si elle est désarmée? / Me disaient des Chiliens, bras ouverts, poings serrés / Comme une langue ancienne / Qu'on voudrait massacrer / Je veux être utile / À vivre et à rêver /Comme la lune fidèle à n'importe quel quartier / Je veux être utile à ceux qui m'ont aimé"

 

 

"Les Gens" Y a des gens du voyage / Y a des gens qui voyagent Des gens qui restent Et des gens de passage /  Y a des gens qui planent / Et ceux qui touchent le fond / Et y a des gens heureux / Des vies tristes qui dorment dehors / Et y a des gens heureux  / Et d'autres qui brassent de l'or

"Les Gens" Y a des gens du voyage / Y a des gens qui voyagent Des gens qui restent Et des gens de passage / Y a des gens qui planent / Et ceux qui touchent le fond / Et y a des gens heureux / Des vies tristes qui dorment dehors / Et y a des gens heureux / Et d'autres qui brassent de l'or

Julien s'adresse à Christophe :  "Je sais que tu n'aimes pas beaucoup parler à la télé et je te comprends,  mais ce soir je suis  heureux que tu sois venu. Tu es un artiste rare, tu as  une voix rare et tu es un homme d'une grande bonté d'une grande pureté merci beaucoup."

CLARA LUCIANI chante en duo avec Julien "LES SEPARES", mais avant Clara s'exprime sur cette chanson qui est un poème du 19e siècle de Marceline Desbordes-Valmore.

Elle nous informe qu'elle est une très grande fan de poésie et notamment une grande fan de poésie transposée en chanson, avec les Séparés, parfaitement fait pour chacun des mots et c'est d'autant plus difficile car c'est aussi un langage hyper super soutenu c'est un poème du 19e siècle et à son avis c'était difficile de l'habiller et elle pense que Julien Clerc a fait ça avec tellement de talent une grande chanson d'amour un grand poème d'amour "frappé à mon coeur c'est frappé au tombeau"  c'est hallucinant et je pense que  davantage je crois au sentiment amoureux qui a pu inspirer ces vers là "n'écris pas"   d'aller dans les aigus les graves c'est très impressionnant je vous avoue qu'aux répétes  je faisais pas la maligne, j'espère que çà ira, une mélodie assez difficile finalement nous dit-elle.

"Cher Julien? je suis à la fois, très excitée, très  impatiente et un tout petit peu traceuse  de chanter avec vous  "Les séparés".

N'écris pas, je suis triste et je voudrais m'éteindre / Les beaux étés, sans toi, c'est l'amour sans flambeau / J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre / Et frapper à mon cœur, c'est frapper au tombeau.

N'écris pas, je suis triste et je voudrais m'éteindre / Les beaux étés, sans toi, c'est l'amour sans flambeau / J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre / Et frapper à mon cœur, c'est frapper au tombeau.

"NUE" Regarde allez, regarde-moi, tu vois / J'ai enlevé mes bijoux /  Démaquillé le noir à mes yeux / Ôté le rose à mes joues / Et je viens nue vers toi / Ô-ô-ôté le rose à mes joues

"NUE" Regarde allez, regarde-moi, tu vois / J'ai enlevé mes bijoux / Démaquillé le noir à mes yeux / Ôté le rose à mes joues / Et je viens nue vers toi / Ô-ô-ôté le rose à mes joues

Julien Clerc complimente Clara après la fin de sa chanson, je cite :

"Je suis heureux que vous soyez là ce soir. J'étais un fan de votre première chanson qui a tout cassé. C'est super de tout casser dès la première chanson.

et Clara de répondre : " Merci merci de me dire cela,  c'était inattendu cette explosion de "La Grenade".

SOPRANO-  En duo avec Julien Clerc "LAISSONS ENTRER LE SOLEIL"

"Laissons entrer le soleil" On se guette / Pétrifiés dans nos manteaux d'hiver / Refoulés aux frontières du mensonge / Des nations qui crèvent / Tués par des rêves chimériques / Écrasés de certitudes / Dans un monde glacé de solitude"

Puis il chante une de ses dernières chansons "A nos héros du quotidien"

On a tous un jour eu ce moment de magie / Croisé ce héros malgré lui qui veut sauver une vie / Un mot, un sourire, une histoire et l'espoir fleuri /À tous ces héros malgré eux, j'voulais leur dire merci /  On n'se connait pas mais vous m'avez tellement appris / Vos mots, vos sourires et vos larmes ont sauvé la vie / Vos combat m'ont appris à encaisser les coups / Et votre persévérance à me remettre debout

On a tous un jour eu ce moment de magie / Croisé ce héros malgré lui qui veut sauver une vie / Un mot, un sourire, une histoire et l'espoir fleuri /À tous ces héros malgré eux, j'voulais leur dire merci / On n'se connait pas mais vous m'avez tellement appris / Vos mots, vos sourires et vos larmes ont sauvé la vie / Vos combat m'ont appris à encaisser les coups / Et votre persévérance à me remettre debout

SLIMANE - Duo avec Julien Clerc sur la chanson de Julien "FEMME JE VOUS AIME".

Mais avant un petit discours sur les femmes .Il nous raconte que les femmes n'ont jamais été autant dans l'actualité qu'aujourd'hui et c'est important qu'on leur dise aux femmes qu'on les aime. Il est admiratif des artistes qui tiennent le coup qui continuent de raconter des histoires même après 50 ans qui ont encore envie qui on encore la passion et Julien Clerc ça se voit dans ses yeux qu'il est passionné qu'il a encore envie et ça le fascine et il aimerait être comme ça. Il croit que encore plus que la carrière par exemple qu'aujourd'hui  "Femmes je vous aime" des jeunes qui n'étaient pas nés quand la chanson est sortie connaissent la chanson et c'est ça qu'il trouve le plus beau.

 

"Quelquefois si douces / Quand la vie me touche / Comme nous tous /
Alors si douces / Quelquefois si dures / Que chaque blessure / Longtemps me dure / Longtemps me dure / Femmes je vous aime..
Avec Vitaa son acolyte "Avant toi" Y avait pas d'image, y avait pas d'couleur / Y avait pas d'histoire, mon âme sœur / Y avait pas les fêtes, y avait pas l'cœur / Aucun sourire, mon âme sœur

Avec Vitaa son acolyte "Avant toi" Y avait pas d'image, y avait pas d'couleur / Y avait pas d'histoire, mon âme sœur / Y avait pas les fêtes, y avait pas l'cœur / Aucun sourire, mon âme sœur

VANILLE qui va chanter en duo avec Julien Clerc "FAIS MOI UNE PLACE".

J'ai compris dans le déroulement de son discours que Vanille était sa fille, je ne le savais pas avant.

Elle parle de cette chanson qui est sortie l'année de sa naissance, c'est une chanson avec laquelle elle a grandi donc c'est une chanson qui lui est familière et n'aura pas de mal à la chanter.  Chanter pour la première fois avec mon père que j'admire depuis que je suis petite ça me met une pression supplémentaire dit-elle. Elle précise que c'est Françoise Hardy qui a écrit le texte, et dans sa tête de petite fille elle s'est toujours dis que c'est une chanson écrite pour sa mère parce qu'elle a été chantée par son père, c'est une chanson purement d'amour mais comme elle l'interprète avec son père, elle chante aussi un peu la chanson de la transmission comme si il lui faisait une place dans la chanson française donc ça lui fait vraiment écho de chanter cette chanson là avec lui.

Elle  pense que c'est un moment qu'elle gardera toute sa vie dans son coeur,  ce sera un souvenir indélébile "Fais moi une place".

 

(Retentissent les premières notes de la chanson jouées au piano. Julien micro en main rejoint sa fille pour le duo).

Fais moi une place au fond d' ton cœur / Pour que j' t'embrasse lorsque tu pleures / Je deviendrai tout fou, tout clown, gentil / Pour qu' tu souries

Fais moi une place au fond d' ton cœur / Pour que j' t'embrasse lorsque tu pleures / Je deviendrai tout fou, tout clown, gentil / Pour qu' tu souries

Après ce magnifique duo Julien demande à Vanille de le rejoindre pour une petite interview.

Bonsoir ma fille dit-il (ce qui confirme bien ce que je ne savais pas). Et Vanille de répliquer "Bonsoir Padré". (rires et applaudissements)

Puis il nous raconte cette histoire lorsqu'elle était petite et qu'elle venait voir ses concerts, elle n'avait qu'un idée c'était de monter sur scène et elle y est arrivée un jour.  Vanille répond que c'est vrai et explique qu'elle avait  trouvé une fan dans les premiers rangs où elle était qui lui a donné un bouquet donc c'était la solution parfaite pour elle de foncer sur scène avec le bouquet. Julien a pris le bouquet, lui a fait un petit sourire et elle s'est faite engueuler et il lui a dit  "retourne vite dans les coulisses dépêche toi". (rires). Julien affirme que c'est vrai  et il ajoute : "Vous voyez je l'ai ceinturée pendant des années et maintenant c'est moi qui lui demande de venir me rejoindre sur une scène et je suis fière d'elle"

Tu as très  bien chanté,  tu as mieux chanté que moi rétorque t-il. Vanille précise que c'est la première fois qu'ils chantaient ensemble. Julien dit : "non, on chantait quand tu étais petite quand je t'accompagnais à l'école, on chantait la chanson de Charles Trenet "Kangourou".  Vanille de répondre : " Oui exact mais devant un public et dans ces conditions c'est la première fois c'est très touchant pour moi, merci Papa".

"Suivre le soleil" Si tu suivais le soleil juste pour changer de peau / Il caresserait ton sommeil, te ferait le pays chaud / Pour toi l'or et le vermeil couleraient dans les ruisseaux  / Comme tes yeux dans le ciel te feraient le monde beau

"Suivre le soleil" Si tu suivais le soleil juste pour changer de peau / Il caresserait ton sommeil, te ferait le pays chaud / Pour toi l'or et le vermeil couleraient dans les ruisseaux / Comme tes yeux dans le ciel te feraient le monde beau

PHILIPPE KATERINE duo avec Julien Clerc "MELISSA"

Philippe n'es pas venu, alors Julien chantera tout seul ;  l'enregistrement du duo avec Philippe Katerine est diffusé sur l'écran.

Mélissa, métisse d'Ibiza / Vit toujours dévêtue / Dites jamais que je vous ai dit ça / Ou Mélissa me tue /  Le matin derrière ses canisses alors  / Qu'elle est moitié-nue / Sur les murs devant chez Melissa / Y a tout pleins d'inconnus

Mélissa, métisse d'Ibiza / Vit toujours dévêtue / Dites jamais que je vous ai dit ça / Ou Mélissa me tue / Le matin derrière ses canisses alors / Qu'elle est moitié-nue / Sur les murs devant chez Melissa / Y a tout pleins d'inconnus

JULIEN CLERC clôture ce magnifique concert duo par trois chansons de son dernier album  "DUOS"

- Souffrir pour toi n'est pas souffrir

- Jouez violons, sonnez crécelles

- Danse s'y

 

 

JULIEN CLERC et ses DUOS au Théâtre du Châtelet à Paris (24/10/2019)

Merveilleux Duos, sublimes mélodies, et des discours qui expliquent les textes des chansons

Je ressors du théâtre ravie de cet enregistrement.

Cette émission a été diffusée sur FR3 le 29 novembre 2019.

Sur le chemin du retour, la Conciergerie illuminée le long de la Seine, jette de magnifiques reflets dans l'eau.

Sur le chemin du retour, la Conciergerie illuminée le long de la Seine, jette de magnifiques reflets dans l'eau.

Commenter cet article

Mary 04/01/2020 18:26

Merci Francinette encore réussi ce reportage merci beaucoup

christian t 29/12/2019 15:31

bjr beau reportage , j y étais aussi en corbeille !! tres beau concert de juju !!!! l attente fut longue mais ca en valait la peine ...

Pat 28/12/2019 20:22

Comme si nous y étions... grâce aux talents de Dame Francine....

Dany.B 28/12/2019 15:26

J'ai regardé cette émission à la télé elle m'avait beaucoup plu félicitations pour ton reportage très détaillé . Quelle chance d'y avoir assisté en direct !

Gerard BRESSAND 28/12/2019 10:23

Encore bravo Francine pour ton reportage très complet sur Julien Clerc.
tu es toujours au top.

CATHY 27/12/2019 23:26

beau reportage, ils m'avaient appelé dans l'après midi pour que j'assiste à l'enregistrement mais je n'y suis pas allée, c'était trop court pour que je m'organise. J'ai vu l'émission quand elle est passée à la télé, tu as bien raconté l'émission ! Bravo