Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Francine: Le blog Paris et People

PENELOPE CRUZ présente CUBAN NETWORK en AP au Pathé Beaugrenelle (22/01/2020)

Publié le 10 Février 2020 par Francine Spitz

COPYRIGHT - PHOTOS FRANCINE SPITZ

PENELOPE CRUZ

PENELOPE CRUZ

C'était mercredi 22 janvier je me suis rendue au cinéma Pathé Boulogne non loin de chez moi pour voir l'actrice espagnole, Pénélope Cruz présenter le film en avant-première "Cuban Network". Le réalisateur Olivier Assayas était présent aussi.

Le film, sorti en salle depuis est tiré d'une histoire vraie et retrace l'infiltration de Cubains dans les groupuscules anti-castristes à Miami dans les années 90.

PENELOPE CRUZ présente CUBAN NETWORK en AP au Pathé Beaugrenelle (22/01/2020)

Installée au premier rang, le réalisateur, Olivier Assayas est annoncé par la présentatrice puis c'est au tour de l'actrice espagnole très attendue "Pénélope Cruz". Toute scintillante dans sa combinaison elle est très applaudie.

Pénélope Cruz et Olivier Assayas

Pénélope Cruz et Olivier Assayas

Question d'une spectatrice au réalisateur :  "Connaissiez vous cette histoire ?

Le réalisateur tient tout d'abord à remercier Pénélope d'être là et nous dit qu'il a un très grand plaisir qu'elle soit en sa compagnie ce soir pour la première présentation publique à Paris de leur film.

Non, il ne connaissait pas cette  histoire et très peu de gens la connaissait, c'est une histoire qui fait partie de l'histoire moderne cubaine d'une façon très forte et puis de la même façon pour les cubains de l'exil en Floride mais au delà il a fallu le retentissement en particulier du fait d'une campagne terroriste. Il dit avoir eu la chance d'être accompagné par de très grands acteurs Pénélope la première pour moi de tourner ce film en espagnol était évidemment l'opportunité de tourner avec des acteurs auxquels j'avais jamais eu la chance de pouvoir proposer des rôles et c'était pour moi  de ce point de vue là un bonheur de tous les jours de pouvoir retravailler avec Edgar Raminez découvrir Wagner Moura, Gael Garcia Bernal, Ana de Armas, c'était passionnant mais c'était véritablement une aventure.

PENELOPE CRUZ présente CUBAN NETWORK en AP au Pathé Beaugrenelle (22/01/2020)

Question pour Pénélope : "Comment avez vous été accrochée pour ce projet de film ? "

Quelques mots en français. Elle est très contente d'être ici et de travailler avec Olivier, puis elle parle en anglais et c'est le scénariste qui traduit.

Il raconte que Olivier Assayas a contacté Pénélope en voyant le scénario et Pénélope avait toujours envie de travailler avec lui, c'est un réalisateur qu'elle aime beaucoup.

PENELOPE CRUZ présente CUBAN NETWORK en AP au Pathé Beaugrenelle (22/01/2020)

"Comment s'est passé le tournage, est ce que ça a été difficile de tourner à Cuba ?"  demande une spectatrice.

Pénélope répond et le scénariste commence à traduire ce qu'elle dit "C'était difficile d'obtenir le permis on l'a eu , on aurait pas pu imaginer tourner le film ailleurs cela aurait été impossible et grâce à la générosité des cubains des habitants de la havane  c'était crucial  parce qu'il y a beaucoup de visions différentes sur l'histoire."

Le réalisateur continue : "Oui vous pouvez imaginer, c'est pas facile de tourner à Cuba c'est un pays qui vit sous embargo depuis déjà  plusieurs décennies rien n'est facile au point de vue technique,  il n'y a pas internet ou très peu, il n'y a pas un minimum qu'on aurait besoin pour faire un film,  il a fallu se battre au jour le jour pour arriver à pouvoir travailler au niveau où l'on voulait porter ce film, ça a été un travail très intense difficile, parfois l'état cubain nous aidait parfois l'état cubain nous aidait moins ça dépendait des jours, ça dépendait de leurs humeurs,  on bataillait mais le travail qu'ont fait les interprètes du film pour arriver à parler un cubain crédible car dans la distribution, seule Ana de Armas était cubaine mais pas les autres personnages principaux et ils ont tous dû faire un travail de coaching pour arriver à être crédibles pour un film qui évidement il est essentiel que l'accent cubain soit parfait.   Pénélope a travaillé pendant plusieurs mois avant le tournage pour affiner ce travail là qui ensuite évidemment s'est complété par l'immersion la rencontre avec les cubains à la Havane. Il y a eu une dimension  supplémentaire au travail qu'on fait sur un  film d'ordinaire."
 

PENELOPE CRUZ présente CUBAN NETWORK en AP au Pathé Beaugrenelle (22/01/2020)

"En quoi la structure du film s'approche de celle du livre ?" demande une spectatrice

Le livre est un livre de journaliste donc il y a une accumulation de faits il y a en réalité dans le film l'histoire des cinq personnages.. Il faut savoir que dans l'histoire réelle des réseaux d'espionnage il y en avait quatorze, quinze, seize dont le livre raconte en détail l'histoire de l'histoire et c'est un livre qui raconte également en beaucoup plus détaillé qu'on pourrait le faire au cinéma des rouages extrêmement complexes de la politique entre les cubains de l'exil et leurs différentes dissensions internes et les cubains de Cuba. L'histoire en elle même m'a passionnée et j'ai eu le sentiment qu'il y avait moyen d'en faire un film à partir du moment où il y avait une histoire humaine l'histoire politique en elle-même existait mais au second plan du film, le premier plan devant être occupé par l'humanité, l'émotion.

 

 

PENELOPE CRUZ présente CUBAN NETWORK en AP au Pathé Beaugrenelle (22/01/2020)

Une dernière question à Pénélope avant le film.  " Comment vous êtes vous imprégnée du personnage, uniquement à travers  la lecture du livre ou avez vous pu avoir également d'autres sources d'inspiration ?

Pénélope parle en anglais traduit par le scénariste qui parle très vite, alors le réalisateur reprend la parole. (je transcris mon enregistrement tel que)

 "Pour compléter ce que dit Pénélope, il y a  un point de vue que je partage absolument c'est-à-dire qu'en fait quand on raconte une histoire qui a eu lieu avec des personnages véridiques en réalité ce que l'on essaye de reconstituer ce sont leurs émotions par leur apparence par leur tics. Il faut à un moment donné être libre aussi de pouvoir recréer de façon à partager les sentiments qui soient universels qui ne sont pas réduit à la psychologie ou à la visualité de personnes il faut être maniaque je pense dans le travail de préparation dans le travail de recherche dans le travail de réflexion même sur l'histoire puis après quand on fait  le film il faut être libre parce qu'en réalité c'est en étant libre qu'on arrive à recréer la vérité intime des choses et ça c'est exactement ce que fait Pénélope dans le personnage d'Olga."

La présentation prend fin et beaucoup d'applaudissements retentissent pour ce débat complexe mais intéressant.

PENELOPE CRUZ présente CUBAN NETWORK en AP au Pathé Beaugrenelle (22/01/2020)
PENELOPE CRUZ présente CUBAN NETWORK en AP au Pathé Beaugrenelle (22/01/2020)

Je savais pourtant que ce n'était pas mon genre de film, un thriller, un film d'espionnage, (moi qui aime les films romantiques) et bien j'en suis sortie très étonnée car ce film m'a beaucoup plu.

Un film dur, complexe mais intéressant et passionnant à la fois. C'est aussi une belle histoire d'amour entre Olga, jouée par Pénélope Cruz et René, joué par Edgar Ramirez.

Le film est sorti le 29 janvier dans les salles. Un film à voir.

Commenter cet article

Mary 19/02/2020 14:48

Jai beaucoup aimé ton reportage comme d habitude merci

Daniel 18/02/2020 09:11

Très beau reportage .. Superbe Pénélope ! Je suis surpris qu'elle ne parle pas le français ! A mon avis elle doit résider aux USA !!!

christian touzé 18/02/2020 01:50

merci ! tjrs au top Pénélope