Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Francine: Le blog Paris et People

Concert Classique au Champ de Mars (14/07/2013)

Publié le 26 Juillet 2013 par Francine Spitz

Concert Classique au Champ de Mars (14/07/2013)

Dimanche 14 juillet. il est bientôt 20h. Je vais me rendre au concert de musique classique qui va être donné sur le Champ de Mars à 21h30 précises, juste avant le feu d’artifice qui doit commencer à 23h.

Je vais prendre le RER en bas de chez moi et descendre à la station Javel. Je savais qu’après 20h les deux gares proches de la Tour Eiffel seraient fermées, j’aurais dû partir plus tôt.

Je vais donc devoir faire une station à pied pour me rendre sur le Champ de Mars en passant par les quais de Seine, il fait beau, je sais que mon parcours sera agréable.

Javel. Je sors de la gare, je n’ai plus qu’à la contourner sur ma droite et de descendre l’allée qui m’amène sur la berge. Il fait bon marcher près de l’eau. En face de moi j’aperçois la Tour Eiffel. Je passe devant le restaurant « La Plage ». Les gens sont en terrasse pour un apéro avant de dîner. Avec un peu d’imagination je me croirais presque au bord de la mer. Oui, ça fait vacances de manger devant la Seine.

J’arrive maintenant tout près de la Statue de la Liberté que je vais croiser sur ma gauche. Elle est sur son piédestal devant le Pont de Grenelle

le restaurant "La plage" face à la Seine

le restaurant "La plage" face à la Seine

La statue de la Liberté

La statue de la Liberté

Je vais monter sur le pont et prendre au milieu du pont l’entrée du passage pour me rendre sur l’Allée des Cygnes. Peu de gens la connaissent, alors je vous y emmène. C’est une longue allée en terre bordée d’arbres et de verdure, une allée au milieu de la Seine d’environ 1 km.

l'entrée de l'allée des Cygnes, au milieu du Pont de Grenelle

l'entrée de l'allée des Cygnes, au milieu du Pont de Grenelle

l'allée des Cygnes

l'allée des Cygnes

Sur ma gauche je longe le 16ème arrondissement de Paris, le quartier très bourgeois de Passy, je passe devant Radio France.

Sur ma droite c’est le 15ème, les gratte-ciel et le quartier Beaugrenelle qui est en pleine réfection.

le bâtiment de Radio France

le bâtiment de Radio France

les tours de Beaugrenelle

les tours de Beaugrenelle

Au loin la Tour Eiffel. Je marche dans cette allée très étroite au milieu de l’eau. On se croirait comme sur un bateau. Une balustrade borde l’allée des deux côtés. Je m’y accoude et regarde passer les bateaux. Il y a des bancs tout le long de l’allée pour se reposer. Des jeunes s’y retrouvent et pique-niquent.

Cette île c’est un havre de paix.

Concert Classique au Champ de Mars (14/07/2013)
l'allée des Cygnes

l'allée des Cygnes

pique-nique

pique-nique

Concert Classique au Champ de Mars (14/07/2013)

Elle prend fin au Pont de Bir-Hakeim, anciennement le viaduc de Passy.

Le pont de Bir-Hakeim est sur deux niveaux. Le bas est réservé aux piétons et voitures et le niveau supérieur est la ligne de métro Nation-Etoile.

Il faut prendre cette ligne rien que voir le panorama au-dessus de la Seine entre les stations Bir-Hakeim et Passy, on voit jusqu’au Sacré Cœur.

le viaduc de Passy au dessus du pont de Bir-Hakeim

le viaduc de Passy au dessus du pont de Bir-Hakeim

la ligne de métro Etoile-Nation, la ligne 2, au-dessus du pont de Bir-Hakeim

la ligne de métro Etoile-Nation, la ligne 2, au-dessus du pont de Bir-Hakeim

Vue du pont de Bir-Hakeim, le drapeau tricolore flotte entre le 1er et le 2ème étage de la Tour Eiffel

Vue du pont de Bir-Hakeim, le drapeau tricolore flotte entre le 1er et le 2ème étage de la Tour Eiffel

le quartier Beaugrenelle à gauche. La Seine vers la banlieue

le quartier Beaugrenelle à gauche. La Seine vers la banlieue

Maintenant je traverse le pont, il y a foule, des jeunes sont déjà assis sur les pelouses qui bordent le quai Branly. Je me dirige sur le Champ de Mars en prenant une allée en contrebas de la Tour Eiffel. Il y a un monde fou, je vais descendre encore plus bas pour me dégager de la foule.

Voilà, j’arrive bien avant le milieu du Champ de Mars quand même. Pour y entrer une fouille des sacs est obligatoire. C’est bien, la sécurité est là aussi. Beaucoup de cars de police dans les rues proches de l’évènement et beaucoup de CRS à pied.

La foule sur la promenade d'Australie

La foule sur la promenade d'Australie

Me voici sur la grande pelouse face à la Tour Eiffel. Une marée humaine est bien sagement assise par terre. Je me place debout sur le côté. Je vois bien la scène qui scintille de couleurs. Je distingue l’orchestre, heureusement qu’il y a un grand écran de chaque côté.

C’est l’Orchestre National de France et le Chœur de Radio France qui proposent ce programme sur le thème « L’amour à Paris » de Berlioz à Bizet en passant par Puccini, Ravel et Verdi.

Il est 21h30, les premières notes résonnent dans le ciel de Paris, la Tour Eiffel clignote de ses étoiles argentées. Je sens que ce programme lyrique va être sublime.

La foule sur le Champ de Mars

La foule sur le Champ de Mars

L’orchestre commence à jouer. C’est la « Marche de Rakoczy » extrait de La Damnation de Faust.

La première artiste lyrique qui se produit sur la scène c’est Karine Deshayes. Elle chante l’Habanera de Carmen, « l’Amour est un oiseau rebelle». Je la vois sur l’écran placé à droite de la scène.

Concert Classique au Champ de Mars (14/07/2013)

Je ne m’y connais pas trop en lyrique. Derrière moi, debout aussi, un couple très sympathique, la femme a l’air de s’y connaître et me souffle le titre des chansons et des morceaux, que je note.

Maintenant je reconnais Renaud Capuçon qui arrive accompagné de son violon, il joue « La Méditation de Thaïs » de Massenet. Puis Joseph Calleja, ténor, qui interprète « La fleur que tu m’avais jetée » extrait de Carmen de Bizet

Renaud Capuçon

Renaud Capuçon

Je reconnais quand même aussi la musique de « Toréador » qui est interprétée par Ludovic Tézier, baryton.

Puis c'est Vittorio Grigolo qui chante « La vie en rose"

Vittorio Grigolo, ténor

Vittorio Grigolo, ténor

Sur la pelouse le public assis est très attentif mais un peu pertubants ces jeunes qui se lèvent en enjambant les gens assis parterre pour revenir avec des verres en plastique remplis de boisson.

Et je suis étonnée de les voir revenir toujours en enjambant le public assis sur le Champ de Mars, arrivant à regagner leurs amis sans rien faire tomber. Un bon moment d’équilibriste.

le public
le public

le public

Maintenant je reconnais cet air que j’adore et qui me donne la chair de poule : « La Force du Destin » de Verdi, l’ouverture.

Ensuite c’est le chœur de Radio France qui chante le « Va Pensiero » extrait de « Nabucco », tout cela devant la Tour Eiffel qui clignote, c’est une merveille.

Concert Classique au Champ de Mars (14/07/2013)

Puis c’est Vittorio Grigolo qui interprète l’air de Rodolphe extrait de « La Bohème » de Puccini.

Ensuite c’est la belle Sonya Yoncheva qui arrive sur scène. Elle porte une robe bustier longue et large de couleur nacré. Vittorio l’entraine dans une valse

Vittorio Grigolo et Sonya Yoncheva

Vittorio Grigolo et Sonya Yoncheva

Ensuite vient Philippe Jaroussky qui chante « Les Feuilles Mortes » et cette chanson que j’adore aussi et qui résonne au cœur de Paris, au pied de la Tour Eiffel, c’est :

« Sous le ciel de Paris » juste un couplet que je cite

« Sous le ciel de Paris, s’envole une chanson, Hum Hum, Elle est née d’aujourd’hui, Dans le cœur d´un garçon, Sous le ciel de Paris, Marchent des amoureux, Hum Hum, Leur bonheur se construit, Sur un air fait pour eux. »

Je ne cite pas tout le programme mais juste maintenant la fin celui que j’attendais : "Roberto Alagna ».Je le vois sur l'écran mais j'ai du mal à le reconnaître. Il chante devant nous "La Marseillaise", et c'est tout le Champ de Mars qui est debout et qui chante.

Mais j'apprends maintenant en écrivant mon reportage qu'au fait Roberto Alagna n'est pas venu. Il jouait à Marseille. Alors c'est en duplex de Marseille qu'il a chanté « La Marseillaise ». Cela ne change rien pour moi car j'ai tout vu sur un écran.

A la fin tout le monde revient sur scène, les applaudissements fusent. L’orchestre était dirigé par : Daniele Gatti, très applaudi.

Merci à tous ceux qui sont venus interpréter pour nous ces extraits d’opéras et d’œuvres classiques, ces chansons qui symbolisent Paris, devant des milliers de gens et devant ce panorama magnifique au pied de la Tour Eiffel.

Maintenant tout s’éteint le Champ de Mars comme la Tour Eiffel sont dans le noir, le feu d’artifice s’allume dans un vacarme assourdissant sur ces trois mots qui clignotent autour de la Tour Eiffel : « liberté, égalité, fraternité ». La foule continue à arriver. Moi je préfère quitter maintenant le Champ de Mars, sinon bientôt je ne pourrais plus et je ne veux pas rester bloquée des heures pour en sortir.

Il fait nuit noire, pas facile de trouver la sortie dans la foule. J'ai la bonne idée de demander à un CRS "où se trouve la sortie" il me répond : "par où vous êtes entrée". Le problème c'est que je ne retrouve pas l'entrée. Pas très coopératif ce CRS.

Il fait nuit noire, pas facile de trouver la sortie dans la foule. J'ai la bonne idée de demander à un CRS "où se trouve la sortie" il me répond : "par où vous êtes entrée". Le problème c'est que je ne retrouve pas l'entrée. Pas très coopératif ce CRS.

Je verrai le feu d’artifice sur le chemin du retour en me retournant.

C’est beaucoup moins bien mais tant pis, au moins je sais que je vais rentrer chez moi sans problème.

Le feu d’artifice, pour l’apprécier, il faut le voir uniquement face à la Tour Eiffel, donc sur le Champ de Mars et pas ailleurs.

Je sais qu’il a été, comme tous les ans, magnifique.

Concert Classique au Champ de Mars (14/07/2013)
Commenter cet article

fournier makarof Bernadette 01/08/2013 10:58

Merci Françine pour votre blog mon mari Valéry me la transmis super super merci Bonne journée Bernadette et Valéry la dernière fois que je vois est vue c'était l'émission à la Madeleine (émission qui n'à pas été prise

Lucie 29/07/2013 11:09

bien, je connais l'allee des Cygnes, j'y passais lorsque je travaillais dans le XVe, j'aime bien.
J'ai pu suivre le concert du 14 juillet sur FR2, j'ai beaucoup apprecie et surtout le feu d'artifice d'une beaute et ampleur exceptionnelles!!