Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Francine: Le blog Paris et People

François MOREL, BENABAR.. (06/05/2013)

Publié le 11 Mai 2013 par Francine Spitz

François MOREL et moi

François MOREL et moi

François MOREL, BENABAR.. (06/05/2013)

Lundi 6 mai, le temps est maussade, je me décide à me rendre à Studio Gabriel « aux Variétés de Vivement Dimanche » pour des répétitions et des enregistrements. Je sais qu’il y aura une invitée rare : Juliette GRECO. Ca m’intéresse de la revoir. Ses chansons font partie de mon adolescence. Ce sera un moment de nostalgie pour moi.

Il est près de 14h30 quand j’arrive devant le Studio.

Il y a très peu de public qui attend, et l’organisateur me signale tout de suite que Juliette GRECO ne viendra pas. Elle n’est pas bien et préfère venir demain. Les enregistrements se font sur deux jours et demain c'est l’enregistrement complet de l’émission de « Vivement Dimanche ».dont l'invité sera François MOREL.

Bon qu’est-ce que je fais, je rentre quand même, je ne rentre pas, j’hésite..

Sinon il y a, François MOREL qui va chanter, accompagné de l’orchestre d’Harmonie de Lille Fives. François MORELl me rappelle les « Deschiens » Je ne savais pas qu’il chantait. Il doit chanter aussi en duo avec BENABAR.

Il y a aussi Alexandre TARAUD, pianiste, c’est lui qui a obtenu la Victoire de la Musique Classique en 2013, et je l’ai déjà vu lors d’une rencontre Fnac. Il avait parlé du « Bœuf sur le Toit », un cabaret célèbre créé dans les années 20, tout près de la Madeleine, où les musiciens se retrouvaient pour faire « le Bœuf », une expression qui veut dire, jouer des morceaux de musique ensemble.

Puis il y aura le duo « Lucrèce SASSELLA et Antoine SAHLER », que je vais découvrir.

Bon, il ne fait toujours pas beau, alors je me décide à assister aux enregistrements des chansons, tans pis pour Juliette GRECO que je ne verrai pas.

Nous rentrons directement dans le studio, il n’y a pas de vestiaire. Tant mieux, on garde toutes nos affaires avec nous, il faudra simplement les cacher en-dessous des bancs.

Nous sommes une cinquantaine, pas plus. On doit se serrer sur un côté pour faire voir qu’il y a du monde, pour la prise de vue du public.

J’aime ces rencontres en petit comité. On est proche des personnalités qui viennent même nous parler. Les photos sont autorisées seulement au moment des répétitions. C’est cool.

Alexandre TARAUD vient d’arriver. Il joue quelques notes sur son piano. Je reconnais l’air de « Göttingen » que chantait Barbara. Puis un autre air que j’avais déjà entendu lors de son passage à la Fnac. « The Man I Love » de Gershwin, qu’il va interpréter ici pour le prochain Vivement Dimanche. Deux enregistrements suffisent, c’est lent, c’est beau.

Puis il fait passer un message au micro, un texte qu’il dit par cœur et qui est dédié à François MOREL, je crois.. qui sera enregistré, toujours pour le placer dans le prochain Vivement Dimanche. Il le répètera une fois.

Alexandre TARAUD

Alexandre TARAUD

Ensuite, c’est à l’orchestre de Lille Fives de prendre place. Ils sont une vingtaine musiciens sur la petite scène du Studio Gabriel. Les musiciens accordent leurs instruments et les maquilleuses arrivent pour quelques retouchent .

Devant moi une belle saxophoniste, cheveux courts blonds, vêtue d’une robe noire, de collants noirs et de chaussures rouges à talons, répète.

Elle joue à merveille de son saxo.

Je reconnais l’air de la chanson « Mourir sur scène » que chantait Dalida.

François MOREL, BENABAR.. (06/05/2013)
François MOREL, BENABAR.. (06/05/2013)

L’orchestre va accompagner le chanteur, François MOREL.

D’ailleurs il ne tarde pas à arriver et fredonne déjà la chanson. Il prend le micro, fait des essais de voix, puis il nous dit bonjour.

Au fond du Studio deux prompteurs laissent défiler les paroles de la chanson.

François MOREL

François MOREL

François MOREL

François MOREL

François Morel répète plusieurs fois accompagné de l’orchestre.

Puis vient l’enregistrement, il y en aura deux.

Le ton est là, les gestes, les mimiques de François MOREL, l’orchestre raisonne, c’est bien fait, c’est beau, sur cette belle chanson mélancolique.

Puis François MOREL quitte le plateau accompagné de l’ingénieur du son, pour voir en régie ce que ça donne.

François MOREL et l'Orchestre d'Harmonie de Lille Fives
François MOREL et l'Orchestre d'Harmonie de Lille Fives

François MOREL et l'Orchestre d'Harmonie de Lille Fives

François MOREL, BENABAR.. (06/05/2013)

Il revient, dans le Studio et il prend le temps de venir s’asseoir dans le public pour faire des photos avec nous.

Et voilà c’est parti, toute la salle, se fait prendre en photos avec lui.

Bon, maintenant il faut remonter sur scène pour un troisième enregistrement.

François MOREL, BENABAR.. (06/05/2013)

Ensuite l’orchestre quitte le plateau, sauf le batteur et la saxophoniste qui restent pour accompagner François MOREL et BENABAR qui vont chanter ensemble.

Michel DRUCKER arrive pour faire une photo avec l'Orchestre d'Harmonie de LIlle Fives

Michel DRUCKER arrive pour faire une photo avec l'Orchestre d'Harmonie de LIlle Fives

François MOREL, BENABAR.. (06/05/2013)

François MOREL s’entraine sur la chanson qu’il va chanter avec BENABAR

« Faut pas exagérer » écrite par François MOREL.

BENABAR arrive tenant un enfant par la main, son fils certainement..

François MOREL, BENABAR.. (06/05/2013)

BENABAR monte sur scène, commence à faire des vocalises.

Puis ils répètent ensemble face à deux prompteurs.

Les phrases écrites en blanc sont chantées par François Morel, celles écrites en vert par Bénabar. Il signale d’ailleurs qu’un projecteur est mal placé qui lui cache une partie du prompteur.

La chanson sera répétée plusieurs fois à notre plus grand plaisir.

François MOREL et BENABAR

François MOREL et BENABAR

François MOREL, BENABAR.. (06/05/2013)

Maintenant c’est bon, l’enregistrement peut commencer.

La chanson est bien chantée et bien mimée.

Vers la fin de la chanson François MOREL et BENABAR se déplacent vers le batteur qui fait un solo de batterie et les deux chanteurs lui crient : « Faut pas exagérer » (qui est le titre de la chanson).

François MOREL et BENABAR, au piano Antoine SAHLER

François MOREL et BENABAR, au piano Antoine SAHLER

François MOREL, BENABAR.. (06/05/2013)
François MOREL, BENABAR.. (06/05/2013)

Maintenant c’est autour du duo « Lucrèce SASSELLA et Antoine SAHLER, de chanter.

Je vais les découvrir.

Je ne les connais pas, alors avant de partir de chez moi j’ai regardé leur actualité sur le net.

J’ai appris qu’ils avaient fait un spectacle musical qui s’appelle « 22h22 » à La Pépinière Théâtre, dans le 2ème arrondissement de Paris.

Lucrèce SASSELLA, chante, danse et joue du piano. Antoine SAHLER joue au piano .

Il est auteur compositeur interprète des chansons.

Lucrèce SASSELLA et Antoine SAHLER

Lucrèce SASSELLA et Antoine SAHLER

François MOREL, BENABAR.. (06/05/2013)

Ici, à Studio Gabriel, ils vont chanter et jouer ensemble sur une chanson.

Lucrèce est au piano et Antoine au synthé. Les répétitions commencent.

J'écoute attentivement les paroles, l'histoire se passe dans les rues de Paris.

François MOREL, BENABAR.. (06/05/2013)

Je retiens quelques vers.

« Je descends quatre à quatre les marches de Montmartre

la rue des Martyrs, la rue Blanche, le boulevard Saint-Germain, je marche rue Madame et toi rue Mademoiselle, je descends les Champs, je t’aperçois rue Saint-André des Arts, te trouverai-je derrière les balançoires du jardin des Tuileries, où au Champs de Mars où dans un bar »

Dans cette chanson je me voyais moi, traversant ces rues, ces quartiers, ces endroits où je me balade souvent.

Une chanson fraîche et tendre, sur un couple qui se cherche dans les rues de Paris.

La musique est belle et rythmée, le public les accompagne en tapant dans les mains.

C'était le dernier enregistrement.

Le public est sous le charme et demande à Lucrèce et à Antoine de venir nous rencontrer.

Je demande à Antoine SAHLER le titre de la chanson.

« Le Pari » me dit-il. (et pas, le Paris, avec un "s" comme j'avais compris), très subtil.

J’ai découvert ce duo et j’ai beaucoup aimé.

Par mon reportage, j'espère les avoir fait connaître à ceux qui comme moi ne les connaissaient pas.

François MOREL, BENABAR.. (06/05/2013)

Il est près de 19h quand je me retrouve dehors.

C’était une très belle après-midi d’enregistrements à Studio Gabriel autour de chanteurs connus et inconnus que j’ai découverts.

Ces enregistrements auxquels j'ai assistés passent dans "Vivement Dimanche" sur FR2 ce dimanche 12 mai. L'invité : François MOREL.

Il fait bon ce soir, alors avant de prendre mon bus pour rentrer, je prends le temps de flâner autour de la Place de la Concorde .

Je sors mon appareil photos pour photographier les magnifiques fontaines.

François MOREL, BENABAR.. (06/05/2013)
Commenter cet article

sylvie.martin20@sfr;fr 24/05/2013 00:36

magnifiques fontaines , tu as eu raison de nous les amener là ....... quel régal tout !
Bravo toujours..... tes commentaires ..... tes photos.... ton charisme........ touchant ........