Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Francine: Le blog Paris et People

JULIETTE GRECO, ses obsèques à l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris (05/10/2020)

Publié le 1 Novembre 2020 par Francine Spitz

COPYRIGHT - PHOTOS FRANCINE SPITZ

JULIETTE GRECO - photo media.rtl

JULIETTE GRECO - photo media.rtl

Lundi 5 octobre, il est près de 14h lorsque je sors à la station Saint-Michel pour me diriger à pied à l'église Saint-Germain des Prés.

Le ciel est gris, la pluie viendra plus tard. Je presse le pas je ne veux pas manquer l'hommage à Juliette Gréco. Mon but est de pouvoir assister à la cérémonie qui est prévue à 14h30.

Saint-Germain des Prés, un de mes quartiers favoris de Paris.

J'arrive devant l'église je contourne la grande barrière où sont amassés fans et badauds puis le carré des photographes pour me glisser dans la file d'attente du public qui sert aussi au passage des invités. Je trouve encore une mauvaise organisation car du coup pas de distanciation, tout le monde est collé les uns aux autres ce qui ne me rassure pas du tout. Après un moment d'attente me voici sur le parvis. Je vais donc pouvoir assister à la cérémonie.

De chaque côté des marches se dressent deux photos de Juliette Gréco en noir et blanc.

Une photo de la chanteuse en noir et blanc du célèbre photographe Robert Doisneau

Une photo de la chanteuse en noir et blanc du célèbre photographe Robert Doisneau

Une photo de Juliette Gréco en noir et blanc affichée sur une colonne Morris

Une photo de Juliette Gréco en noir et blanc affichée sur une colonne Morris

Encore quelques marches à monter et me voici dans l'église.

Doucement j'avance jusque devant l'autel pour admirer ce parterre de fleurs blanches destiné à l'artiste décédée dans sa maison à Ramatuelle dans le Var, puis je me place sur la gauche de l'autel.

 

JULIETTE GRECO, ses obsèques à l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris (05/10/2020)
JULIETTE GRECO, ses obsèques à l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris (05/10/2020)

Non loin de moi la famille dont la petite fille de Juliette Gréco, Julie-Amour Rossini Chardronnet.

A droite de l'autel je peux apercevoir Brigitte Macron, François Hollande accompagné de Julie Gayet, Jack Lang et sa femme.

JULIETTE GRECO, ses obsèques à l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris (05/10/2020)

La cérémonie religieuse commence par quelques prises de paroles.

Claude Lemesle, un des plus grands paroliers de la chanson française, qui avait écrit pour Juliette Gréco dans les années 1980 était présent. Je l'avais vu à l'hommage à Cannes pour Annie Cordy car il avait aussi écrit pour elle.

 

Jacqueline Franjou, fondatrice et présidente du festival de Ramatuelle, évoqua Gréco l'amoureuse des mots. "Qui les a aimés autant que toi" s'adressant à sa petite fille face à elle. 

"On a tout dit de toi. Femme fatale, femme passion, femme secrète, sphinx, élégante, distante, curieuse, moqueuse", a complété Jacqueline Franjou,

 

JULIETTE GRECO, ses obsèques à l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris (05/10/2020)

La productrice de télévision Catherine Ceylac avait choisi de retenir un florilège des citations de la dame, dont celle-ci : « Ne faites jamais confiance à ceux qui parlent trop. »

Catherine Ceylac

Catherine Ceylac

"Tu nous as donc appris à nous libérer. A aimer les autres et à s'aimer soi-même. Juliette, notre amitié est éternelle", a lu dans l'église Abd Al Malik, un des artistes de la nouvelle génération qui avait collaboré récemment avec la chanteuse.

Abd Al Malik, rappeur, auteur-compositeur-interprète, écrivain et réalisateur français.

Abd Al Malik, rappeur, auteur-compositeur-interprète, écrivain et réalisateur français.

C'est Monseigneur Benoist de Sinety, vicaire général de l'archidiocèse de Paris, qui officia déjà pendant les obsèques de Johnny Hallyday, qui prononce l'homélie. Celui-ci insista sur la dimension religieuse d'une femme qui déclarait ne pas croire en Dieu mais en Jésus. «Dieu a donné son amour à toutes ses créatures. Cet amour, Juliette Gréco l'a cherché, désiré, vécu. "Son visage, sa parole, sa douceur, son sourire ont illuminé vos vies", a-t-il déclaré dans son homélie.

A la fin de la cérémonie on entend l'Ave Maria de Bizet

JULIETTE GRECO, ses obsèques à l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris (05/10/2020)

Puis à ma grande surprise la chanteuse Catherine Ringer arrive avec son accordéoniste. Micro et masque à la main elle chante devant l'assemblée "Il n'y a plus d'après". Une chanson écrite par le poète Guy Béart pour Juliette Gréco en 1960.

Il n'y a plus d'après / A Saint-Germain-des-Près / Plus d'après-demain /
Plus d'après-midi / Il n'y a qu'aujourd'hui / Quand je te reverrai / A Saint-Germain-des-Près / Ce ne sera plus toi / Ce ne sera plus moi /
Il n'y a plus d'autrefois
 
Le plus bel hommage. Je suis émue aux larmes d'entendre la chanson de Juliette Gréco reprise par Catherine Ringer pour elle.
JULIETTE GRECO, ses obsèques à l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris (05/10/2020)
Catherine Ringer

Catherine Ringer

C'est en musique et sous une pluie battante que le cercueil quitte l'église .
 
Sur le parvis retentit la voix de Juliette Gréco. Très émouvant de l'entendre   "Si tu t'imagines" et  "Il n'y a plus d'après".
 
Je ne vais pas plus loin, il pleut trop pour chercher à faire des photos, je reste prostrée là devant ce cercueil tout blanc, et je me pose la question "Elle qui était toujours vêtue de noir, pourquoi avoir choisi un cercueil blanc ? "
JULIETTE GRECO, ses obsèques à l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris (05/10/2020)
C'est à Saint-Germain-des-Prés où elle vit qu'elle y découvre le monde de la musique. Puis la scène où elle chante d'abord Raymond Queneau ou Jean-Paul Sartre à qui elle doit ses premiers succès : "Si tu t'imagines" et "La rue des blancs manteaux"  Elle élargit son répertoire en reprenant Prévert, Desnos, Vian, Cosma. Puis Charles Aznavour "Je hais les dimanches" Léo Ferré "Joli Môme" Serge Gainsbourg qui lui offre "La Javanaise".
 
Dans les années 60 j'allais danser dans les caves de Saint-Gemain-des-Prés, , dont "Le Tabou" là où Juliette Gréco se produisait. Elle y dansait pieds nus. C'est là qu'elle rencontre le trompettiste "Boris Vian" fou de jazz.
 
Elle était belle, elle était vrai, elle était libre et surnommée "la Muse de Saint-Germain-des-Prés".
 
Ses chansons résonnent toujours dans ma mémoire, mes préférées :
Sous le ciel de Paris, Parlez-moi d'amour, Jolie môme, La javanaise,  Il n'y a plus d'après.
 
Elle avait rendu la poésie à la rue.
 
Au revoir jolie Môme
 
Juliette Gréco repose au cimetière du Montparnasse près de son dernier mari Gérard Jouannest, son pianiste et compositeur.
Au coeur de Saint-German-des-Prés face à l'église, le café-restaurant "Les deux Magots"

Au coeur de Saint-German-des-Prés face à l'église, le café-restaurant "Les deux Magots"

La pluie cesse enfin,  je sors mon appareil photo, mais un peu tard à cause de cette pluie battante qui m'a privée de faire des photos des personnalités présentes à la cérémonie à la sortie de l'église et en plus photos avec des masques ce n'est pas motivant..  à part Francis Lalanne, je le vois sur ma photo sans masque.

JULIETTE GRECO, ses obsèques à l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris (05/10/2020)
Francis Lalanne

Francis Lalanne

Commenter cet article

Mary 01/12/2020 09:30

Merci pour ce fabuleux reportage bonne journée

Daniel 22/11/2020 12:06

Superbe reportage ! Que de souvenirs avec Juliette.. souvenirs de jeunesse ! Il y en a un très particulier :
Je devais avoir 15/16 ans , un de mes copains dont la sœur était chanteuse avait ses entrées dans le show biz. Un jour , je l'ai accompagné à un enregistrement d'une émission de radio où Juliette Greco chantait . Nous étions assis , bien sages, à environ 3 mètres d'elle. J'étais très impressionné...Il faisait très chaud dans le studio et après avoir chanté , subitement, Juliette a enlevé son pull et est restée en soutien -gorge devant nos yeux d'ados ébahis ! Un de mes premiers émois érotiques .. Inoubliable Juliette !Bises

SPITZ 20/11/2020 23:52

test sans l'adresse mail

Francine SPITZGLOUS 20/11/2020 20:23

TEST COMMENTAIRE

annie REMIR 20/11/2020 01:17

L'un de tes meilleurs reportages, très émouvant et poétique, digne de la grande dame.
Derrière tes mots et photos, toujours l'émotion et l'empathie, tu est aussi une grande dame ...

Pettinotti 19/11/2020 08:13

Bonjour Francine,
Toujours de très beaux reportages. émouvants
Bonne journée.

Bises