Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Francine: Le blog Paris et People

BENJAMIN BIOLAY à l'Hôtel de Ville de Paris (16/07/2015)

Publié le 19 Juillet 2015 par Francine Spitz

BENJAMIN BIOLAY à l'Hôtel de Ville de Paris (16/07/2015)

Dans le cadre des concerts gratuits "Fnac Live" qui sont donnés sur le parvis de l'hôtel de Ville, du 15 au 18 juillet, des invitations sont à retirer dans les magasins Fnac pour les concerts qui se produisent sur la Scène du Salon, à l'intérieur de la Mairie de Paris.

Deux concerts m'intéressent: celui de Benjamin Biolay le jeudi, puis Cyril Mokaiesh et Pierre Lapointe (que je découvrirai) le samedi. Ravie, j'arrive à obtenir les deux invitations qui sont offertes pour chaque concert.

Jeudi 16 juillet à 19h30 - Concert de Benjamin Biolay. Scène du Salon à l'Hôtel de Ville de Paris.

Je prends ma voiture pour m'y rendre, climatisation enclenchée car c'est la canicule. Maintenant je suis bien. Je me gare près du métro Ségur, en quelques stations je serai à Cluny-la-Sorbonne pour ensuite terminer à pied.

Et pas de chance, problème à la station de métro: le quai est noir de monde; les passagers sont priés de descendre de la rame. Je dois sortir et trouver un autre moyen de transport dans une autre direction. 40° degrés dehors, je marche vite, j'ai mon débardeur qui me colle à la peau malgré le brumisateur que je tiens à la main. Bref, j'arrive enfin devant la mairie, en nage, avec 30 minutes de retard.

J'y allais avec un cousin qui, patient, est toujours là à m'attendre. Nous pénétrons alors dans le Salon des Arcades. Nous avons de la chance, le concert a aussi du retard!

Benjamin Biolay fait son entrée en scène au moment où nous arrivons.

BENJAMIN BIOLAY à l'Hôtel de Ville de Paris (16/07/2015)

C'est dans le noir que nous avançons dans cette grande salle des fêtes de la Mairie de Paris. Elle est remplie de spectateurs. Quelques places sont encore libres. Je laisse mon cousin qui préfère s'asseoir, tandis que j'avance tout doucement vers la scène, sur la pointe des pieds car le plancher craque sous mes pas. Je veux bien voir et pouvoir faire des photos. Je me place sur la gauche, entre deux colonnes. Je reste debout.

Benjamin Biolay va chanter "Trenet".

Des chansons que j'adore, remixées à sa façon; des chansons sur Paris, qui lui vont bien. Tout comme le costume qu'il porte cette fois-ci,contrairement à certains autres concerts où il est un peu débraillé...

BENJAMIN BIOLAY à l'Hôtel de Ville de Paris (16/07/2015)

Quelques chansons de son nouvel album, Hommage à Charles Trenet, que j'ai encore dans la tête:

"Revoir Paris"

"Que reste-t-il de nos amours"

"Verlaine"

"Le temps des cerises"

"L'âme des poètes"

Des chansons mélancoliques, celles que j'aime, et que le public fredonne.

Revoir Paris : "Un petit séjour d'un mois, Revoir Paris, Et me retrouver chez moi, Seul sous la pluie, Parmi la foule des grands boulevards, Quelle joie inouïe, D'aller ainsi au hasard, Prendre un taxi"

Revoir Paris : "Un petit séjour d'un mois, Revoir Paris, Et me retrouver chez moi, Seul sous la pluie, Parmi la foule des grands boulevards, Quelle joie inouïe, D'aller ainsi au hasard, Prendre un taxi"

BENJAMIN BIOLAY à l'Hôtel de Ville de Paris (16/07/2015)
Au premier violon, c'est Anne Gravoin (compagne de Manuel Valls), mais je préfère la jolie violoncelliste

Au premier violon, c'est Anne Gravoin (compagne de Manuel Valls), mais je préfère la jolie violoncelliste

Que reste-t-il de nos amours, Que reste-t-il de ces beaux jours, Une photo, vieille photo, De ma jeunesse, Que reste-t-il des billets doux, Des mois d' avril, Des rendez-vous, Un souvenir qui me poursuit, Sans cesse

Que reste-t-il de nos amours, Que reste-t-il de ces beaux jours, Une photo, vieille photo, De ma jeunesse, Que reste-t-il des billets doux, Des mois d' avril, Des rendez-vous, Un souvenir qui me poursuit, Sans cesse

Il joue toujours de la trompette le dos tourné au public

Il joue toujours de la trompette le dos tourné au public

Les sanglots longs des violons, De l'automne, Blessent mon coeur D'une langueur monotone, Tout suffocant et blême, quand sonne l'heure, je me souviens des jours anciens et je pleure. (Verlaine)

Les sanglots longs des violons, De l'automne, Blessent mon coeur D'une langueur monotone, Tout suffocant et blême, quand sonne l'heure, je me souviens des jours anciens et je pleure. (Verlaine)

Son set mélange les chansons de Charles Trenet avec les siennes.

Il reprend "La Superbe" et "Le jardin d'hiver" chanson qu'il avait offerte à Henri Salvador.

Il s'accompagne au piano.

Puis il reprend une chanson du répertoire de Charles Trenet "Le temps des cerises", que murmurent les spectateurs ravis.

Il interprète aussi une chanson qu'il a lui même composé en hommage au Fou chantant :

"La chanson du faussaire".

Mais il est bien court le temps des cerises, Où l'on s'en va par deux cueillir en rêvant, Des pendants d'oreilles... Cerises d'amour aux robes pareilles, Tombant sous la feuille en gouttes de sang... Mais il est bien court le temps des cerises, Pendants de corail qu'on cueille en rêvant

Mais il est bien court le temps des cerises, Où l'on s'en va par deux cueillir en rêvant, Des pendants d'oreilles... Cerises d'amour aux robes pareilles, Tombant sous la feuille en gouttes de sang... Mais il est bien court le temps des cerises, Pendants de corail qu'on cueille en rêvant

Jeux de lumière

Jeux de lumière

Le concert a duré plus d'heure. Le public lui fait une grande ovation et c'est lors du rappel qu'il chante sa dernière chanson "L'âme des poètes"

Longtemps, longtemps, longtemps, Après que les poètes ont disparu, Leurs chansons courent encore dans les rues

Longtemps, longtemps, longtemps, Après que les poètes ont disparu, Leurs chansons courent encore dans les rues

Quelques mots a Anne Gravoin, premier violon

Quelques mots a Anne Gravoin, premier violon

Nous sommes ravis de ce concert dans cette magnifique salle des fêtes. Il est même suivi d'un cocktail dans ce merveilleux Salon des Arcades.

(NB: François Hollande a été aperçu lors du concert, en tant que simple spectateur, mais je ne l'ai pas vu)

BENJAMIN BIOLAY à l'Hôtel de Ville de Paris (16/07/2015)
BENJAMIN BIOLAY à l'Hôtel de Ville de Paris (16/07/2015)
BENJAMIN BIOLAY à l'Hôtel de Ville de Paris (16/07/2015)
BENJAMIN BIOLAY à l'Hôtel de Ville de Paris (16/07/2015)
BENJAMIN BIOLAY à l'Hôtel de Ville de Paris (16/07/2015)

Nous voici dehors.

La canicule est un peu tombée mais Il fait toujours chaud. Par conséquent il y a foule sur le parvis de l'hôtel de Ville pour écouter les 4 concerts gratuits de la soirée.

Beau programme comme tous les soirs qui finira par "Christine and the Queens", que j'aurai bien voulu revoir, mais elle passe à 23h10 exactement, et cette marée humaine m'incite à rentrer chez moi.

J'enjambe les jeunes assis par terre autour d'un pique-nique

J'enjambe les jeunes assis par terre autour d'un pique-nique

depuis le pont d'Arcole

depuis le pont d'Arcole

Notre Dame de Paris qui m'émerveille toujours.

Notre Dame de Paris qui m'émerveille toujours.

Il y a foule sur le Petit Pont; des jeunes en rollers font des démonstrations

Il y a foule sur le Petit Pont; des jeunes en rollers font des démonstrations

Magnifique le nouvel éclairage du Palais de Justice qui sort de sa rénovation.

Magnifique le nouvel éclairage du Palais de Justice qui sort de sa rénovation.

Commenter cet article

bernadette 29/07/2015 09:39

Très beau reportage photos, aussi bien textes que images ! je me suis régalée.

Merci!

lucie 28/07/2015 09:18

Bien, belles photos d’intérieur ce qui n'est pas evident. et Paris la nuit..

Lydia 27/07/2015 18:02

Magnifiques photos malgré tton périple pour arriver ; comme d ' habitude ton reportage est très agréable à regarder et à lire je t ' embrasse
Lydia

Pettinotti 27/07/2015 13:51

Bonjour Françine,

Viens seulement de prendre connaissance de ton mail, étant à Cannes ces derniers jours ou il faisait très chaud.
Suis de retour sur Paris depuis hier soir aux environs de 23h30

Je te raconterai sur ta messagerie .

Espère que tu vas bien.

Bises!!!!!!

CATHY 27/07/2015 08:53

très beau reportage, j'avais entendu parler des concerts de la fnac, mais je ne savais pas que c'est dans la Mairie de Paris